Machine Molle
What you see is what you eat
25.06 —
23.07.2010

Illustrations, typography, installations, motion graphics.
Habituée à collaborer avec de nombreux réalisateurs, graphistes et artistes, aujourd’hui la machine parle de sa propre voix. A travers cette exposition, les graphistes de Machine Molle avaient besoin de détacher leurs envies artistiques du processus de production et de commande.
Les travaux présentés reflètent l’univers et le vocabulaire plastique de chacun des membres de l’équipe à travers la typographie, la vidéo, les installations et l’illustration.
Beaucoup de choses dans la galerie aménagée spécialement pour l’occasion :
Out of Sight, installation vidéo, la machine de Jean François Fontaine.
Mais aussi Cinetix, un monolithe noir par Armand Beraud. Un travail sur la trame animée : « la trame dans tous ses états ».
Le mur de typographie, aka Machine Molle Wall, par Thomas Jumin est aussi un hommage à Louis Dorfsman et Herb Lubalin. Thomas exposera également des travaux d’illustrations (digigraphie et sérigraphie).
Enfin Magi (Massive Association of Generated Images), la machine par Vincent Dupuis est une œuvre participative en temps réel.
40 photos · 991 views