new icn messageflickr-free-ic3d pan white

Adult Content

You must be signed in to see this content. Sign in

Back to photostream

Dépôt des locomotives, Denain (XIXe et XXe siècles)

Rue de Turenne

 

L'autorisation de construction du chemin de fer est donnée le 26 mars 1834 par le sous-préfet de Valenciennes, au profit de la Compagnie des mines d'Anzin. Le premier tronçon du chemin de fer à voie large, le premier en France, est inauguré le 18 octobre 1838. La gare des mines a conservé de nombreux éléments de son ancienne activité, comprenant la halle à marchandises, constituant le premier dépôt pour locomotives à vapeur, la lampisterie, le gabarit et les postes d'aiguillage. Le site de la gare, à proximité de l'usine Cail, comprend les habitations des mineurs, typiques de l'architecture industrielle, un ancien café hôtel, une distillerie, transformée en logis, et l'église évangélique, de style flamand. De nombreuses machines, dont la plus ancienne date de 1873, ont été préservées de la découpe au chalumeau par le Cercle d'études ferroviaires Nord, association denaisienne qui a également sauvé de la destruction des archives et objets en relation avec le monde ferroviaire. Cette association possède une collection de locomotives et de matériel ferroviaire représentant cinq nations, l'une d'elles, l'Union 7 de 1887, étant classée Monument historique. D'autres pièces ont été retenues par le ministère de la Culture en vue de propositions de classement.

205 views
0 faves
0 comments
Taken on August 1, 2012