new icn messageflickr-free-ic3d pan white
La Lettre blanche #45 page2 | by Applestrophe
Back to photostream

La Lettre blanche #45 page2

Du blanc et des couleurs dans les champs

Pierre Marcel, artiste franco-américain, a réalisé une installation Land Art, invité par Grisy Code, organisateur de la 6e édition du circuit d’Art Actuel, les 15 et 16 septembre derniers.

Sérigraphe d’art à l’origine, Pierre Marcel a développé son expression artistique sur des supports parfaitement lisses. Sollicité pour réaliser des travaux de décoration à Paris, il crée sa propre entreprise, apprend à maîtriser la technique des enduits, restaure lui-même les supports avant de les peindre. Installé à Miami dans les années 1980 comme artisan décorateur, il y est connu comme le « peintre des ciels, des cœurs et des pommes » et propose une expression lisse et figurative de la nature. Invité à New York et à Moscou, il passe de la décoration pour des particuliers à une dimension publique, préférant créer « là où les gens passent ». Il délivre au plus grand nombre des messages sur le monde qui nous entoure, toujours avec respect et humour. En 2000 il s’installe en France alors comme artiste peintre dans sa région d’origine au carrefour de la Normandie, de l’Île-de-France et de la Picardie. Depuis 2004, il crée des animations à l’Atelier du Pommier de Saint- Clair-sur-Epte. En 2011, il crée un Land Art pour célébrer les 1 100 ans de la Normandie. Il habille de voiles vikings des centaines de ballots de paille installés sur 30 km le long de la route Pontoise-Rouen. C’est ainsi que l’association Grisy Code l’a repéré et invité en 2012.

Quelle installation avez-vous proposée pour Grisy Code 2012 ?

 

Pierre Marcel : Ma première idée fut de faire couler des bandes de tissu de couleur dans les champs à Grisy-les-Plâtres. Comme le terrain n’était pas assez pentu et que les lignes colorées au sol risquaient de ne pas se voir, j’ai ajouté trois tubes de peinture géants d’où partent les couleurs. Ces lignes sont posées sur des bâches blanches prêtées par la sucrerie Saint-Louis-Sucre d’Étrépagny.

 

Comment avez-vous réalisé ces tubes ? P. M. : En utilisant des ballots de paille fournis par les agriculteurs de Grisy et des structures métalliques et plastifiées fabriquées par l’Atelier Artistique du Béton, puis du plâtre fourni par le Musée du Plâtre et la Fondation d’entreprise Placoplatre.

 

Que représentent ces lignes de couleur ? P. M. : C’est le symbole de la vie. Le blanc c’est notre vie, un blanc neutre, propre, anonyme. La couleur représente nos actions, nos rencontres, nos expériences, les événements, des lignes droites qui durent 3 secondes ou 30 ans, vont et viennent, d’où les sinuosités.

 

Comment s’est déroulée l’installation ? P. M. : En deux étapes : d’abord la mise en place des tubes et leur plâtrage, puis la pose des tissus de couleur. Pour le plâtrage, à la place de filasse, j’ai préféré tremper des morceaux de bâche, pour les utiliser comme des bandes plâtrées. Une vingtaine de personnes ont « plâtré » à tour de rôle.

 

Comment est venue l’idée d’utiliser du plâtre pour habiller les tubes ?

 

P. M. : D’abord en référence historique au lieu et à son nom : Grisy-les-Plâtres. Sous la butte de Grisy, il y a du gypse, donc géologiquement cette résonance m’a plu. Et puis à l’origine, je suis un enduiseur, un « plâtreur ».

 

Quelle importance a pour vous la géologie ?

 

P. M. : Elle me passionne. En classe de 4e au collège de Étrépagny, j’étais fasciné par les pages de mon manuel de géologie qui présentaient la photo de la carrière de Cormeilles- en-Parisis, gigantesque, toute blanche, avec ses strates bien dessinées, associée aux photos de fers de lance de gypse. Le professeur avait des échantillons de matériaux et des fossiles qui venaient de cette carrière. Retrouver des fossiles, pour un adolescent de 14 ans, c’est une découverte étonnante. La géologie permet la compréhension de la vie.

 

PROPOS RECUEILLIS PAR NICLA GAVET et VINCENT FARION

 

 

 

(Montage des 2 premières pages de la Lettre Blanche, N°45, (janvier 2013) à partir de la version PDF : www.museeduplatre.fr/La_Lettre_Blanche.pdf

Accessible sur le site internet de l'association Musee du Plâtre de Cormeilles en Parisis : www.museeduplatre.fr

3,119 views
0 faves
1 comment
Taken on March 23, 2013