flickr-free-ic3d pan white

"La Machine à Rêves" - By Gilbert, Gregos, Konu, Caligr, Kashink, Mister Pee, Pesca

graffart.fr/

 

Ancienne centrale thermique de Saint-Denis

 

Au début du XXe siècle, l’éclairage urbain au gaz est progressivement remplacé par l’électricité. C’est à la même période que se développe le métro parisien. Pour répondre à la demande croissante d’électricité, des usines s’implantent aux abords de la capitale.

 

En 1906, le célèbre financier et industriel belge Edouard Empain inaugure une usine thermique comprenant quatre groupes de production qui fournissent le métro parisien. Les chaudières fonctionnent grâce au charbon acheminé en péniches par la Seine. L’usine s’agrandit ; en 1927 on parle de " l’usine aux dix-huit cheminées ".

 

En 1929, à côté de l’ancienne centrale, est construit Saint-Denis II, un groupe de production à haute pression doté de six cheminées. En 1946, la centrale est nationalisée.

 

A partir de 1969, l’énergie nucléaire se développe et l’usine ferme définitivement en 1981. Seul subsiste le laboratoire de recherches.

 

En 1990, EDF regroupe de nouveau ses activités de production et de transport sur le site de Cap-Ampère implanté carrefour Pleyel, non loin de l’ancienne centrale;

 

ville-saint-denis.fr/jcms/jcms/sd_17722/ancienne-centrale...

1,205 views
1 fave
2 comments
Taken on September 24, 2012