new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Pilar Arcilar - Animatrice/Leiterin des Fotoworkshops | by nord-sud-passage
Back to album

Pilar Arcilar - Animatrice/Leiterin des Fotoworkshops

Die Fotografin Pilar Arcilar begleitet uns. Sie hat einige selbstgebaute Lochkameras mitgebracht, die an mehreren Exil-Orten zum Einsatz kommen...

 

Pilar ARCILA, diplômée de l'école Nationale de la Photographie d'Arles en 2001, a étudié la psychologie à l'Université National de Colombie avant de s'intéresser à la photographie et au cinéma documentaire. Son premier court métrage Itaca exposé à La Galerie Michèle Chomette à Paris et au Centre culturel Français de Damas était son travail de fin d'études. Dans cette dérive urbaine adressé à ceux qui sont loin de leur terre et de leur langue natale, elle mélange les genres (fiction et documentaire) et les registres (super huit et vidéo) pour rendre compte de l'expérience du déracinement.

Elle a réalisé pour la Cinquième le court métrage Temps de Pause à Arles en 2004, en 2005 Yann Paranthoen in memoriam pour le magazine Metropolis-ARTE et en 2007 Au fil du son, un portrait de Yann Paranthoen.

Elle intervient également comme photographe au sein de divers collectifs qui pratiquent la technique du sténopé. Avec Oscura en 2001 pour le projet européen Vues Imprenables, avec Images en Boites en 2003 pour l'installation visuelle et sonore Histoire de Valises, et en 2005 en Colombie pour le projet Trampas de Luz.

Elle a publié en 2006 avec Anita Pentecôte, Les visiteurs du matin, livre de photographies sténopés qui témoigne de la rencontre avec un groupe des patients en hôpital de jour et de semaine du service de psychiatrie de l'hôpital de La Timone à Marseille.

Depuis 2002, elle anime des ateliers de pratique artistique (photo et cinéma) en milieu scolaire et hors temps scolaire.

2013: La pendule de Costel

Synopsis

Des squats marseillais au centre ville de Lausanne en passant par le village de Manarade en Roumanie, Costel et sa famille se déplacent à la recherche d’un moyen de gagner leur vie.

La réalisatrice filme Costel en super8 Noir et blanc, Costel filme les siens en vidéo couleur,

ils échangent des images et des sons, témoins et acteurs d’un quotidien fait de débrouilles, de croyances et de survie.

 

****

 

Pilar Arcila, Absolventin der Ecole Nationale de la Photographie in Arles (2001), studierte zunächst Psychologie an der Université National de Colombie, bevor sie sich für Fotografie und Dokumentarfilm zu interessieren begann.

 

Ihr erster Kurzfilm Itaca wurde in der Galerie Michèle Chomette in Paris und im Centre culturel Français in Damas gezeigt. Er berichtet über die Erfahrung der Entwurzelung.

 

Teilnahme an verschiedenen Lochkamera-Projekten: mit Oscura 2001 für das europäische Projekt Vues Imprenables, mit Images en Boites 2003 für die visuelle und sonore Installation Histoire de Valises und 2005 in Kolumbien für das Projekt Trampas de Luz.

 

Seit 2002 animiert sie Foto-Workshops, in denen sie oft die Möglichkeiten der Lochkamera auslotet.

2013: Le pendule de Costel. Suprer8-Film über die Familie Costel aus Rumänien

 

 

 

91 views
0 faves
0 comments
Taken on June 23, 2011