The Library of Parliament / La Bibliothèque du Parlement
The Library’s architects felt that only a Gothic Revival building “could be adapted to a site at once so picturesque and so grand.” With its massive flying buttresses and rough exterior of Nepean sandstone, the Library looks as if it were hewn from the craggy bluff separating it from the Ottawa River.

Inside, the variety of textures, colours and handcrafted detail are typical of this style of architecture. Thousands of flowers, masks and mythical beasts have been carved into the white pine panelling. The galleries display the coats of arms for the seven provinces existing in 1876 and one for the Dominion of Canada. In the centre of the room is a white marble statue of the young Queen Victoria, sculpted by Marshall Wood in 1871.
(Library of Parliament)

Pour les architectes de la Bibliothèque, seul un bâtiment de style néogothique peut convenir à un site aussi pittoresque et grandiose. Les énormes arcs-boutants de la Bibliothèque et le grès de Nepean qui la recouvre laissent croire qu’elle a été taillée à même la falaise d’où elle surplombe la rivière des Outaouais.

À l’intérieur de l’édifice, la variété des matériaux, des couleurs et des ornements travaillés à la main sont caractéristiques de l’architecture néogothique. Des milliers de fleurs, de masques et de bêtes mythiques sont sculptés dans les boiseries de pin blanc. Les armoiries des sept provinces qui existaient en 1876 et celles du Dominion du Canada sont représentées sur les boiseries des galeries. Dans le centre de la pièce se dresse la statue de marbre blanc de la reine Victoria dans toute la splendeur de sa jeunesse, une œuvre de Marshall Wood (1871).
(La Bibliothèque du Parlement)
16 photos · 9,921 views