new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Monte-meubles – L’ultime déménagement | by Pab2944
Back to group

Monte-meubles – L’ultime déménagement

Les installations de Leandro Erlich ont pour fil conducteur d’interroger et mettre en difficulté notre perception du réel. Reconstituant fidèlement intérieurs domestiques ou lieux de passage, elle sèment soudainement le doute : par de subtils jeux de miroirs, doubles fonds ou trompe-l’oeil, les espaces se déconstruisent et se démultiplient.

 

Défiant les lois de la gravité, Monte-meubles – L’ultime déménagement présente une portion de façade suspendue à 10 m dans les airs. Elle fait face aux autres façades de la place et en reprend le vocabulaire architectural. Mais par quel prodige tient-elle ? Quel incident a pu faire fuir les habitants lors du déménagement ? Quel phénomène aurait stoppé la démolition de cet immeuble ?

 

Agissant comme une image, l’oeuvre rappelle le théoricien et humaniste de la Renaissance Alberti, qui définit le tableau comme une fenêtre ouverte sur le monde. à travers cette façade, Leandro Erlich ne nous donnerait-il pas à voir Nantes, son histoire et son avenir, par le biais d’une réalité parallèle ?

  

1,356 views
14 faves
4 comments
Taken on July 26, 2012