new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Le pont du Moulin ou de Serpeigier sur le Verdon, à Thorame-Haute | by oliviervallouise
Back to album

Le pont du Moulin ou de Serpeigier sur le Verdon, à Thorame-Haute

Situé sur la rive droite du cours supérieur du Verdon, cet ancien moulin à blé marque le point de rupture entre la société féodale provençale et le régime politique et économique original des hautes vallées alpines.

Propriété des seigneurs de « Thorame Lhaute », ce moulin est régit par la notion de ban : tout manant ou bourgeois situé dans la banlieue du moulin doit y apporter ses grains à écraser sous peine d'amende.

En amont du Pont de Serpeigier, ce régime de type féodal cède la place aux libertés et franchises accordées aux communautés de Beauvezer, Colmars et Allos depuis le XIe siècle.

En échange d'un paiement forfaitaire des impôts dus au Comte de Provence, les trois communautés les plus hautes de la vallée bénéficient de libertés économiques importantes.

C'est ainsi que l'usage de l'eau y est libre : tout chef de famille – le mot de « manant » n'existe pas pour les hommes du Haut Verdon – peut y creuser librement un canal et y établir un moulin ; et chacun apporte son grain à moudre ou ses draps à « parer » là où bon lui semble.

C'est la raison pour laquelle on trouve, dans les cadastres de la fin du XVIIe siècle, plus de dix moulins à blé dans la communauté de Colmars, et plus d'une trentaine de paroirs !

Photographie Olivier Joseph - Tous droits réservés - 2012

766 views
5 faves
4 comments
Taken on July 25, 2012