ROUILLE & DÉFORMATIONS DU PONT DE QUÉBEC VISIBLE DE LA PASSERELLE DES PIÉTONS
L'album présenté ici retrace l'évolution de mes recherches sur ce pont icone du génie mondial en 1917. Il a été très négligé. On y a déversé des tonnes de sel de déglaçage pendant pendant plus de 50 ans, on ne l'a pas repeint depuis plus de 40 ans. La corrosion a attaqué sa structure sur deux zones s'étalant sur toute la longueur de chaque coté du tablier routier. Un affaiblissement marqué en résulte possiblement plus de dix pourcent de la résistance dela structure d'acier et cela en particulier sur les contreventements qui empêchent les fermes du pont de renverser latéralement. Sur ce pont le facteur de sécurité le plus faible 1.33 se retrouve exactement sur ces poutres fabriquées avec des étrésillons. On rapporte aussi dans les rapports de sa construction que des poutres fabriquées essayées en compression commencent à déformer en phase plastique à 64% et non pas 94% de la résistance ultime comme normalement . Ce qui signifie une conception frôlant la phase plastique . Cela explique et soutient qu' un renversement serait déjà initié sur l'ensemble de la structure. ( exactement comme l'ors de la première catastrophe La chose s’aggrave même lorsque l'on considère que les panneaux très rigides du tablier routier agissent comme le rebord d'une table exactement à la hauteur de la structure affaiblie par la corrosion. Comme on y relirait une feuille déjà perforée. Cette hypothèse se retrouve confirmée par les déformations des étrésillons des supports les plus longs du tablier;.Là ou les supports y sont trop courts pour déformer en torsion c'est plutôt l'extrémité des poutres transversales qui déforment. Les raccourcis mathématiques utilisés dans les modélisations qui ont permis aux ingénieurs de se prononcer sur la capacité portante assumaient que les supports et contreventements étaient entièrement en phase élastique en torsion. On constate sur mes photos que ces composantes sont bel et bien déformées au delà et rendus en phase plastique. On retrouve sur mes photos même des indices significatifs de la déformation de membrures en K et du (des) poteau principal. Rappelons qu'on aurait au CN avec l'accord de Transport Canada accru le poids des trains de vrac sur un seul coté en récupérant les charges théoriques des camions puis en utilisant ces modélisations, je suggères pour le moins discutables. De toute évidence les marges de sécurité utilisées à l'origine n'y seraient plus présentes. Ajoutons à cela l'augmentation notable des risques d'accidents et de catastrophes naturelles. Il ne fait aucun doute dans la perspective de mes observations documentées en photo que ce pont doit être fermé à court ou moyen terme. Ce pendant n'étant pas un expert je suggères très fortement de vérifier l'ensemble de mes observation de vérifier soigneusement la géométrie du pont ( Est il déjà tordu en phase plastique?) Je recommande vivement de bien vérifier les modélisations 3D en y introduisant les déformations et la corrosion présente. ; de vérifier les noeuds de la structure que j’identifie sur plusieurs photos. De vérifier les dommages des poteaux principaux et surtout des piétements. incorporant cinq énormes goujons et qui seraiet le talon d'Achile de cette imposante structure. Que des ingénieurs experts contresignent le respect des normes ( précises) sur cette structure. Émettent une opinion sur sa pérennité et que les autorités en garantissent l'usage en émettant des cautions financières. Pour ma part je suis persuadé qu'il faut le remplacer le plus rapidement possible. Je suis ingénieur depuis bientôt 40 ans bien sur en mécanique et retraité. Pourtant la voirie fut littéralement mon carré de sable mon terrain de jeux un apprentissage après l'école je visitais les chantiers de mon père, et même une carrière comme technicien pendant dix ans avant de devenir architecte naval . J'ai construit et réparé des navires ayant des joint rivés. J'ai aussi servi sur une commission d'enquète formelle pour Transport Canada. Je suis mesuré et prudent mais certainement pas alarmiste. J'ai lu beaucoup de rapports concernant ce pont et plusieurs autres Je fréquente ce pont régulièrement pour la prise de photos aériennes. J'ai développé une solution économique acceptable socialement, et politiquement pour réaliser
le remplacement de ce pont sans trop de perturbations; bien sur il en existe d'autres mais je crois moins simples d'exécution et plus couteuses.
309 photos · 33,254 views
1 3 4