new icn messageflickr-free-ic3d pan white
SYMBOL  /1 ( some adding informations in French and English ) (better viewed on Black)___ON EXPLORE (13-09-2011) THANK YOU so much for your support my FRIENDS . | by Maïclo
Back to group

SYMBOL /1 ( some adding informations in French and English ) (better viewed on Black)___ON EXPLORE (13-09-2011) THANK YOU so much for your support my FRIENDS .

Des étoiles et des aigles

Aigle à deux têtes: Aigle bicéphale des anciennes civilisations d'Asie Mineure, symbole du pouvoir suprême. Selon Frazer ce symbole d'origine Hittite aurait été repris au Moyen Age par les Turcs Seldjoukides, emprunté à ceux-ci par les les Européens à l'époque des Croisades pour parvenir par ce biais aux armes impériales d'Autriche et de Russie.

 

Il y a 75 ans, le 24 octobre, l’aigle bicéphale, symbole de la Russie Impériale, fut précipité du haut de la Tour du Sauveur et remplacé par l’étoile à cinq branches personnifiant la nouvelle Russie soviétique. . D’ailleurs, ce n’était que le début parce que les étoiles n’ont pas tardé à se substituer aux aigles sur l’ensemble des tours du Kremlin.

 

Pratiquement tout le XXème siècle s’est passé en Russie soviétique sous le signe de l’étoile rouge qui était le principal blason héraldique de l’URSS. Les armoiries d’avant la révolution, l’aigle bicéphale, ont opéré leur retour avec l’avènement de la nouvelle époque. Pourtant, l’étoile rouge brille toujours au-dessus du Kremlin de Moscou qui est la résidence du président de Russie. De surcroît, sur les Tours Spasskaïa et Borovitskaïa, les étoiles voisinent désormais avec les icônes récemment découvertes sous une couche de plâtre et complètement restaurées. Le temps est sans doute venu de redonner au Kremlin son aspect historique comme le demandent, par exemple, les membres de la Fondation « Retour aux sources » - religieux, scientifiques, entrepreneurs et historiens. Youri Bondarenko, le président de la Fondation, explique leur position.

La Fondation se donne pour objectif pricipal de restituer les noms historiques aux rues et villes de Russie pour renouer avec les traditions historiques et les symboles perdus comme les aigles bicéphales, qui, malheureusement, ne surmontent pas encore les tours du Kremlin. Le fait est que tant à Moscou que dans le reste de la Russie, nous vivons dans le contexte du modèle toponymique du temps de Lénine et de Staline qui a globalement perduré. Il s’agit maintenant de le dépolitiser pour lui enlever au maximum son message idéologique.

 

Cette idée est loin de faire l’unanimité en Russie. Ainsi, Andréï Batalov, adjoint au directeur général des musées du Kremlin de Moscou se montre sceptique à la proposition de remplacer les étoiles par les aigles sur les tours du Kremlin : « Cela ne fera que transformer la Place Rouge et le Kremlin en une sorte de cacophonie pseudohistorique avec, d’une part, des concerts et des courses en moto devant l’église de Basile le Bienheureux, et d’autre part, le tombeau de Lénine, ce fossoyeur de l’Empire de Russie ». Et voici l’opinion d’Alexandre Oussoltsev, historien et grand connaisseur de Moscou.

 

Je pense qu’il faut préserver les étoiles du Kremlin devenus un symbole tant de Moscou que de la Russie dans son ensemble. Ce sont précisément les étoiles et non pas les aigles bicéphales qui sont connues dans le monde entier. De surcroît, les étoiles sont très belles, s’inscrivent parfaitement dans l’ensemble architectural et sont une véritable merveille technique. Nous ne voyons pas les ampoules mais une étoile rouge éclairée de façon uniforme grâce au système de diffusion de lumière à l’aide de verres dépolis. Elles pivotent sur les tours comme des girouettes et sont capables de résister aux coups de vent les plus violents. Certes, - convient Alexandre Oussoltsev, - après la restauration des icônes, les étoiles détonnent du point de vue de style mais je vous assure que bien des gens vous diront que les aigles ne conviennent pas non plus.

 

D’ailleurs, tout est question d’habitude. Si on demande aux jeunes Moscovites où se trouvent avenue Marx ou avenue Engels, ils ne feront qu’hausser les épaules en guise de réponse. Par contre, ils s’orientent parfaitement dans les noms historiques de ces avenues que celles-ci ont récemment recouvrés

 

IN ENGLISH

 

Eagle in two heads: the former civilizations of Asia Minor, symbol of the supreme power. According to Frazer this symbol of Hittite origin would have been taken back in the Middle Ages by the Turks Seldjoukides, borrowed(taken) from these by the Europeans at the time of the Crusades to reach by this way the imperial weapons of Austria and Russia.

 

Stars and eagles

 

75 years ago, on October 24th, the eagle in two heads , symbol of Imperial Russia, was precipitated down from the SAVIOUR TOWER ( the two previous pictures of my photostream) and replaced by the star in five branches personifying the new Soviet Russia. Moreover, it was only the beginning because stars did not delay for substituting themselves for eagles on all of the Kremlin towers .

   

Practically all XXth century took place in Soviet Russia under the sign of the red star which was the main heraldic blazon of the USSR. The coat of arms of front the revolution, the eagle bicéphale, operated their return with the succession(advent) of new time(period). Nevertheless, the red star always shines over the Kremlin of Moscow which is the Residence of the President of Russia. Besides, on Tours Spasskaïa and Borovitskaïa, stars are henceforth placed next to icons recently discovered under a coat(layer) of plaster and completely restored. The time doubtless came to restore at the Kremlin its historic aspect as ask for it, for example, the members of the Foundation "Return to basics" - monks, scientists, entrepreneurs and historians. Youri Bondarenko, the president of the Foundation, explains their position :

   

The Foundation gives for pricipal objective to restore the historic names to streets and cities of Russia to take up with the historic traditions and the symbols lost as the eagles in two heads, which, regrettably, do not still surmount the towers of the Kremlin. The fact is that both in Moscow and in the rest of Russia, we live in the context of the toponymical model of the time of Lenin and Stalin who globally continued. It is now a question of depoliticizing it to kidnap of it at most its ideological message.

 

This idea is far from making the unanimity in Russia. So, Andréï Batalov, added to the Chief Executive Officer of the museums of the Kremlin of Moscow shows himself sceptical in the proposition to replace stars by eagles on the Kremlin Towers: " it will only be Red Square transforming and the Kremlin a kind of pseudohistoric cacophony with, on one hand, concerts and races in motorcycle in front of Basile le Bienheureux's church, and on the other hand, grave of Lenin, this gravedigger of the Empire of Russia ". And here is Alexandre Oussoltsev's opinion, a historian and big connoisseur of Moscow :

 

"I think that it is necessary to protect the stars of the Kremlin become a symbol so much Moscow as Russia in general. It is exactly stars and not eagles in two heads that are known all over the world. Besides, stars are very beautiful, join perfectly altogether architectural and are a real technical marvel. We do not see bulbs but a red star enlightened ( lit ?) in a uniform way thanks to the system of distribution of light by means of frosted glasses. They revolve on towers as weather vanes and are capable of resisting the most violent blows of wind. Certainly, - suits Alexandre Oussoltsev, - after the restoration of icons, stars clash from the point of view of style but I assure you that many people will say to you that eagles do not suit either.

 

Moreover, everything is question of habit . If we ask the young Muscovites where are avenue Marx or avenue Engels, they will only be shoulders raising by way of answer. On the other hand, they turn perfectly in the historic names of these avenues which these recently recovered.

  

12,813 views
36 faves
3,223 comments
Taken on July 20, 2011