new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Lors du Vertigo Swiss Riviera - Championnat de parapente - Juin 2008 | by Lomyx
Back to photostream

Lors du Vertigo Swiss Riviera - Championnat de parapente - Juin 2008

Manche FAI et manche Championnat Suisse No 3 / Parapente synchro

 

L'acro :

 

Le vol libre acrobatique comprend 3 disciplines : le parapente solo, le parapente synchro et le delta. Il est reconnu par la FAI (Fédération Aéronautique Internationale)

 

Chaque figure répertoriée dans la liste des manoeuvres autorisées comporte un coefficient de difficulté.

 

Les pilotes sont jugés sur la précision et la fluidité de leur programme.

 

Les pilotes peuvent augmenter leur note finale en effectuant un « touch » (ils touchent l'eau avec le bord de l'aile, la main ou le pied), juste avant de se poser sur le radeau (4 x 6 m) qui se trouve à une trentaine de mètres de la berge, et/ou en effectuant une demi-vrille au moment de l'atterrissage.

 

La sécurité :

 

La sécurité revêt un aspect particulièrement important dans ce genre de compétition.

 

Une équipe de 3 personnes se trouve sur le radeau. Ils n'ont pas le droit d'aider le pilote à se poser sur le radeau. Leur mission consiste à assurer la sécurité du pilote dès que celui-ci s'est posé et à récupérer sa voile afin qu'elle ne tombe pas dans l'eau.

 

Des bateaux assurent le « repêchage » des malheureux qui auraient manqué la cible et ramènent les concurrents sur la terre ferme.

 

Le casque et équipement de secours (parachute) sont obligatoires.

 

Le couloir de manoeuvres "evolution box" dans lequel les pilotes réalisent leur programme est situé au-dessus du lac.

 

Il est strictement interdit de voler au-dessus des spectateurs.

 

Toute infraction à ces règles peut entraîner une sanction, voire l'élimination du pilote.

 

 

Le jury :

 

Le jury de la compétition est composé de juges professionnels et de juges en formation afin de pérenniser le savoir-faire et de répondre au cahier des charges de la FAI. Cette équipe a les yeux rivés vers le ciel pendant 5 jours pour étudier toutes les acrobaties des compétiteurs. Les juges sont équipés de tables techniques et d'un assistant qui y note les points réalisés par les compétiteurs en figures acrobatiques. Le tout à la seconde près ! Ces points sont également saisis grâce à un logiciel de scoring développé par des bénévoles.

2,148 views
3 faves
8 comments
Taken on June 27, 2008