Un Yak

Le yak vit au Tibet, au Népal et au Bhoutan, au nord de la Chine, au Gansu et jusqu'en Mongolie, jusqu'à des altitudes de 5 400 mètres. Les yaks vivent quinze ans en haute altitude au-dessus de 3 000 mètres. Par contre, le dzo (zo ou dzopkyo en tibétain), issu du croisement entre un yak et une vache, remplace le yak admirablement aux altitudes inférieures. Il est utilisé comme animal de bât et pour les travaux aux champs. Sa femelle est la dzum (dzom).

 

Les deux orthographes sont répandues en français et aussi correctes l'une que l'autre. Seules l'étymologie et l'ancienneté (1791) de yak (du tibétain gyak via l'anglais yak, selon le TLFi) permettent d'avoir une légère préférence pour la première. Mais la seconde orthographe semble avoir été employée, de façon courante mais discontinue, dès 1808.

6,803 views
4 faves
5 comments
Taken on July 26, 2011