new icn messageflickr-free-ic3d pan white

Jeudi 7 Mai 2009 | Le Soir, un an plus tard. 371e jour de l'occupation de la Bourse du Travail par les Sans Papiers.

May 7th 2009 | The Evening, one year later. 371st day of occupation.

 

The Evening, one year earlier...

 

Le Soir, un an plus tôt...

 

From 2 May 2008 to 7 August 2010, during 828 days, claiming residence permits, the “Sans Papiers” isolated workers of the group CSP75 occupied successively two buildings in Paris: first a Trades Hall at rue Charlot, then a disused public building, at rue Baudelique.

After fourteen months spent at the Trade Hall, on 24 June 2009 they got violently evicted by the Trade Union CGT's internal police. They stayed during three weeks sleeping outside, along the Trades Hall before they led the new occupation at rue Baudelique, on 17 July 2009.

One year later, under pressure of authorities, the CSP75 accepted to voluntary put an end to this more than two years long occupation, after being promised each occupier's case be examined and every one get a chance to receive a residence permit. This is how the CSP75 got out of Baudelique on 7 August 2010, 828th and last day of the occupation.

Struggle goes on...

 

Pour obtenir leur régularisation, du 2 mai 2008 au 7 août 2010, pendant 828 jours, les Sans Papiers travailleurs isolés de la Coordination Sans Papiers 75 sont en occupation à Paris, d'abord à la Bourse du travail rue Charlot, puis dans des locaux désaffectés de la CPAM rue Baudelique.

Après quatorze mois d'occupation à la Bourse du travail, le 24 juin 2009 les Sans Papiers de la CSP75 en sont violemment expulsés par le SO de la CGT, à coups de matraques et de gaz lacrymogène. Ils s'installent sur le trottoir du boulevard du Temple, le long de la Bourse, dans des conditions très difficiles avant de lancer, le 17 juillet 2009, la nouvelle occupation de la rue Baudelique.

Un an plus tard, sous la pression des autorités, la CSP75 accepte de mettre volontairement fin à cette occupation longue de plus de deux ans contre la promesse que chaque occupant voie son dossier examiné et aie une chance d'être régularisé. C’est ainsi que la CS75 quitte Baudelique le 7 août 2010, 828e et dernier jour de l’occupation.

La lutte continue...

1,139 views
5 faves
5 comments
Taken on May 7, 2009