Henry Ash / Henry Ash
Much of the world’s Internet is still under water. Despite satellite, despite wireless, the base connections are still cables. Long cables criss-cross oceans and land to transmit the signals that bring the Internet to our devices. Telecommunication companies laid most of the existing cables, but recently tech giants have been building their own lines.

The first successful cable was laid in 1866, and its success led to the production of souvenir items depicting the cables. LAC holds examples of this type of art in the fonds of Henry Ash, an amateur artist and draftsman from London. He worked as a draftsman and designer, and sometimes as a general engineer assistant, for the crew of the CS Faraday. Ash produced numerous pencil sketches of the voyages he took part in, some of which were turned into souvenir books. LAC holds his works from a few different expeditions.

Ash’s sketches are well shaded, detailed and precisely labelled with the location and expedition. The landscape around the Maritime coasts are shown in detailed greyscale. They depict roads, coasts and deep sea throughout the voyage, often showing the ship in the middle of the sea, in relation to the natural features he was depicting. LAC’s collection shows the early history of the Internet, and a process that, while lower tech, is still very similar today.


See also:

Blog 822: Henry Ash and why internet connections are still underwater

Henry Ash Collection

Discover the Collection: Art

Discover the Collection: Maps, Charts and Architectural Plans

History of the Atlantic Cable & Undersea Communications

-----

La majeure partie du réseau Internet planétaire se trouve sous l’eau. En effet, malgré l’avènement des communications par satellite et de la technologie sans fil, l’essentiel des connexions passe par des câbles. Ceux-ci, très longs, sillonnent les terres et les mers pour transmettre les signaux permettant à Internet d’atteindre vos appareils. La plupart des câbles actuels ont été installés par des entreprises de télécommunications. Plus récemment, les géants de la technologie ont aussi commencé à déployer leurs propres lignes.

Les premiers câbles fonctionnels sont installés en 1866. La réussite de cette mission stimule la production d’objets souvenirs, dont plusieurs sont conservés à BAC dans le fonds Henry Ash. Cet artiste et dessinateur amateur londonien travaille comme dessinateur et concepteur, et parfois comme aide-ingénieur au sein de l’équipage du câblier Faraday. Lors des sorties en mer, il réalise de nombreux dessins au crayon, dont certains se retrouveront dans un album souvenir. BAC conserve certaines des œuvres qu’il a exécutées lors de ses voyages.

Dans ses croquis, Ash manie bien les zones d’ombre et insère de nombreux détails, comme l’emplacement exact de chaque expédition. Ses paysages représentent les côtes des Maritimes dans des teintes de gris. Ils illustrent des routes, des littoraux et des scènes en haute mer, montrant souvent le navire au milieu de l’océan, entouré d’éléments naturels. La collection de BAC nous renseigne sur les débuts du réseau Internet et décrit un processus qui ressemble beaucoup à celui d’aujourd’hui, malgré la technologie moins avancée.

Voir aussi:

Henry Ash, et pourquoi Internet transite encore par des câbles sous-marins

Collection Henry Ash

Découvrez la collection: Art

Découvrez la Collection: Cartes et plans architecturaux

History of the Atlantic Cable & Undersea Communications
30 photos · 16 views