Queen Elizabeth, Queen Mother / La reine Élisabeth, la Reine mère
Elizabeth Angela Marguerite Bowes-Lyon (August 4, 1900–March 30, 2002) married Prince Albert, the Duke of York, on April 26, 1923, and became the Duchess of York. After the death of King George V on January 20, 1936, Albert’s elder brother succeeded their father on the throne. However, Edward VIII abdicated on December 11, 1936, to marry American divorcee Wallis Simpson. Albert then succeeded his brother, assuming the title King George VI.

On May 12, 1937, the day of George VI’s coronation, the Duchess of York became Queen Elizabeth of the United Kingdom and the Dominions, and the Empress of India. Neither Albert nor Elizabeth had expected to become king and queen. Nevertheless, they took to their new roles and responsibilities with commitment and empathy. At this time their two children, princesses Elizabeth and Margaret, were 10 and 6 years old respectively.

During the Royal Tour of Canada in 1939, Queen Elizabeth demonstrated her ability to put people at ease, which contributed to her popularity and success in supporting her husband’s royal duties. It was during the Canadian tour that the first “royal walkabout” occurred, as King George VI and Queen Elizabeth spontaneously engaged a group of First World War veterans after the unveiling of the National War Memorial in Ottawa.

The Royal Family remained in London during the Second World War, narrowly escaping injury when Buckingham Palace was bombed during the German blitz of 1940–1941. Their popularity rose to new heights at this time, as they joined the rest of the country in observing wartime ration restrictions on food, water and heat. Throughout the war, Queen Elizabeth displayed her wry wit and perseverance. She continued her service to the monarchy well beyond the death of her husband on February 6, 1952. Her eldest daughter succeeded George VI as Queen Elizabeth II of the United Kingdom, Canada and other Commonwealth nations. To avoid confusion, the new queen’s mother became known as Queen Elizabeth, the Queen Mother.

See also:

Discover the Collection: Biography and People

Discover the Collection: National Identity

Discover the Collection: Photography

Discover the Collection: Politics and Government

-----

Elizabeth Angela Marguerite Bowes-Lyon (4 août 1900–30 mars 2002) épouse le prince Albert, duc d’York, le 26 avril 1923, et devient ainsi la duchesse d’York. Après le décès du roi George V, le 20 janvier 1936, le frère aîné d’Albert succède à son père sur le trône. Cependant, Édouard VIII abdiquera le 11 décembre 1936 pour épouser Wallis Simpson, une Américaine divorcée. Albert succède alors à son frère, sous le nom de George VI.

Le 12 mai 1937, le jour du couronnement de George VI, la duchesse d’York devient la reine Élisabeth du Royaume-Uni et des dominions, et l’impératrice des Indes. Albert et Élisabeth ne s’attendaient aucunement à devenir roi et reine; pourtant, ils ont assumé leurs nouvelles responsabilités avec dévouement et empathie. À cette époque, leurs deux filles, les princesses Élisabeth et Margaret, avaient respectivement 10 et 6 ans.

Lors de la visite du couple royal au Canada en 1939, la reine Élisabeth démontre sa capacité à mettre les gens à l’aise, ce qui contribue à sa popularité et l’aide grandement à soutenir son mari dans ses fonctions royales. C’est durant cette visite au Canada qu’a lieu le premier « bain de foule royal », alors que le roi George VI et la reine Élisabeth engagent spontanément la conversation avec un groupe de vétérans de la Première Guerre mondiale après le dévoilement du Monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa.

La famille royale demeure à Londres durant toute la Seconde Guerre mondiale, échappant de peu aux blessures lorsque le palais de Buckingham est bombardé lors du blitz allemand de 1940–1941. La popularité du couple royal atteint de nouveaux sommets à cette époque, alors qu’il s’astreint comme le reste de la population à respecter le rationnement sur la nourriture, l’eau et le chauffage. Tout au long de la guerre, la reine Élisabeth fait preuve de beaucoup de courage et de détermination, sans jamais perdre son petit côté pince-sans-rire. Elle continuera à servir la monarchie bien après le décès de son mari le 6 février 1952. Sa fille aînée succède à George VI sous le titre de reine Élisabeth II du Royaume-Uni, du Canada et des autres pays du Commonwealth. Pour éviter toute confusion, la mère de la nouvelle reine sera appelée la reine Élisabeth, la Reine mère.

Voir aussi :

Découvrez la collection : Biographies et gens

Découvrez la collection Identité nationale

Découvrez la collection : Photographie

Découvrez la collection : Politique et gouvernement
37 photos · 461 views