new icn messageflickr-free-ic3d pan white
o|1 Badiousian transcendantal . . | by "Fragments pictosophiques"
Back to photostream

o|1 Badiousian transcendantal . .

 

__________________________________________

Outlining a Theory of General Creativity . .

. . on a 'Pataphysical projectory

 

Entropy ≥ Memory ● Creativity ²

__________________________________________

 

Study of the day:

 

"L'éthique c'est l'ethos grec, c'est le "caractère" dans la poétique d'Aristote, c'est le "séjour" pour Heidegger, c'est la place qu'on occupe, l'espace et le temps où l'on se tient. Il est directement rattaché à l’aidôs qui vient de Hades (Aidês), le dieu de l'enfer, de la mort. L’aidôs est défini par Aristote dans l’Éthique à Nicomaque comme la crainte de subir l’ignominie, une forme d’anticipation de la honte qui serait éprouvée en cas de manquement aux valeurs d’honneur, de justice, au regard des autres, et puni de la mort par Zeus lui même, lorsqu'il confia à Hermès le soin de donner aux hommes homométhéens le sens du respect, de la mesure, de la justice, en un mot : de la dignité.

 

L'éthique est au-delà de la morale. La morale est une collection de règles prévues pour résoudre les problèmes connus d'un lieu et d'un temps donnés. L'éthique est la capacité d'inventer des solutions pour résoudre des problèmes nouveaux, que la morale n'avait pas prévu, mais qui n'exigent pas moins respect, justice, honneur, au regard du bien commun, passé, présent et futur, et qui dépasse l'intérêt individuel de chaque mortel, en tant qu'il sait qu'il est mortel.

 

La morale est une mémoire, l'éthique est une incessante création."

 

"The ethics comes from the greek ethos, the "character" in the poetics of Aristotle, the stay for Heidegger, this is the place we are occuping, the space and the time we are staying in. It is intimately attached to the aidos, of Hades (Aidês), the god of hell and death. The aidôs is defined by Aristotle in the Nicomachean Ethics as the fear to suffer the ignominy, as a form of anticipation of shame that would be proven if case of failure in honor, justice, respect. Ignominy punishable by the death by Zeus himself, when giving to Hermes the mission to bring to the homomethean human creatures the sense of respect, of measure, of justice, in one word : of dignity.

 

Ethics is beyond morality. The moral is a collection of rules for solving known problems in a given place and a given time. Ethics is the ability to invent solutions to solve new problems, that morality not planned, but who need also respect, justice, honor, considering the common goods, passed, present and future, and that goes beyond the individual interest of each mortal creature, knowing it is mortal.

 

Morality is a memory, ethics is an incessant creation."

 

( d'une scholie de Bernard Stiegler - L'éthique, parlons-en ! )

 

__________________________________________

| . rectO-persO . | . E ≥ m.C² . | . co~errAnce . | . TiLt . |

5,952 views
8 faves
10 comments
Uploaded on June 19, 2009