Les Druzes de Syrie. Territoire et mobilité

Cet ouvrage analyse l’espace produit par les membres de la communauté druze implantée depuis le XVIIIe siècle en Syrie méridionale, dans un massif montagneux qui a longtemps porté le nom de Djebel Druze. Cette région n’est devenue la « montagne druze » qu’après un long processus de territorialisation qui, en puisant dans l’histoire de la communauté, ses mythes et sa résistance héroïque face aux Ottomans, a favorisé la formation d’une identité communautaire propre aux Druzes du Djebel. Une telle construction identitaire et territoriale n’est pas restée sans conséquence ni dans l’organisation socio-spatiale de la Syrie du Sud, ni dans la gestion par le pouvoir central de cette entité. Le Djebel est ainsi devenu une périphérie délaissée du territoire syrien, dans laquelle le système communautaire tente de pallier les manques liés aux blocages inhérents à cette situation. Ainsi, le lien communautaire apparaît comme une ressource essentielle au service de stratégies d’acteurs divers (migrants de travail, entrepreneurs, hommes de religion, etc.) qui recherchent tous dans l’émigration internationale le moyen de contourner leur isolement à l’échelle nationale. Il en résulte la construction d’un espace communautaire de mobilité dans lequel l’appartenance confessionnelle et familiale est devenue un gage de circulation.

 

Cyril Roussel est géographe. Il a vécu en Syrie entre 1997 et 2005, période durant laquelle il a effectué son terrain de recherche dans le cadre de son doctorat. Il a enseigné ensuite la géographie à l’université française (Nancy, Strasbourg) et la géopolitique à l’Inalco (Paris). Il est actuellement en poste en Jordanie, à l’Ifpo-Amman, et poursuit ses recherches sur les migrations et les circulations aux frontières irakiennes avec la Syrie, la Turquie et l’Iran.

 

www.ifporient.org/node/1024

1,653 views
1 fave
0 comments
Taken on November 28, 2011