Après l'ouragan du 15 octobre 1987

    Newer Older

    Il reste encore des traces du passage de l'ouragan dans la nuit du 15 au 16 octobre 1987. Si je n'avais eu à déplorer que la chute d'une tonnelle, la lande autour du ruisseau Le Brigneau est restée modifiée par la chute des grands chênes. La prairie que j'avais vu blanche au lever du jour du 16, l'herbe cisaillée par le vent salin, a vu arriver dans les années suivantes de nombreux plants projetés. J'avais passé la nuit à arpenter ma chaumière pour vérifier que tout allait bien. Je sentais ses murs séculaires s'arcbouter sur le roc fondateur. Rien en apparence n'avait bougé. Plus tard, nous avons dû convenir que la couverture de chaume entière avait bougé. Depuis, j'ai peur que le ciel me tombe sur la tête. Mais je sais que je suis bien ancrée sur ma terre natale. Le 16 octobre 2017, gaelle kermen (photos datant de 2009)

    keyboard shortcuts: previous photo next photo L view in light box F favorite < scroll film strip left > scroll film strip right ? show all shortcuts