1997 Bulgaria
One month trip in Bulgaria 1997. Sofia, Plovdiv, Orizare, Varna, Pervomai, Veliko Ternovo.

Kopona da tetche.

Dans une autre vie, j'ai encadré un stage dont les participants étaient Roumains ou Bulgares. Ils m'avaient invité à visiter leurs pays inconnus.
Quelques années plus tard, j'étais de retour de mes campagnes et nous vivions à trois dans un studio d'Alfortville en regardant Friends.

J'étais plutôt pauvre et le studio était petit, alors je me suis enfui en Bulgarie où la situation ne pourrait pas être pire. Mais le pays traversait une grave crise et l'économie s'écroulait tous les jours un peu plus.

J'étais parti avec tout mon cash (environ 250 dollars) en espérant pouvoir rester un peu. Sur place, j'ai compris que cette somme ridicule représentait 6 à 10 mois de revenus selon que l'on était policier ou retraité. Pour la première fois de ma vie, j'allais donc être riche.

Je suis resté un mois, dormant la plupart du temps chez l'habitant, rencontrant beaucoup de Bulgares extraordinaires de générosité, qui me disaient tous de me méfier de putkas vénales et de slaves cupides que je n'ai jamais rencontré.

J'ai traversé le pays et choisi quatre villes importantes et deux coins de campagne. J'ai découvert les prairies du Bacillus bulgaricus, trempé mes pieds dans la mer noire, gouté le kissalo mlako, la chopska salata et le raki. J'ai presque appris la langue et je déchiffrais les menus en caractères cyrilliques.

Tous mes hôtes et amis bulgares se demandait ce qui pouvait motiver un photographe français à venir en Bulgarie. "Il n'y a rien ici".
Da Be Da.
61 photos · 82 views