Fournaise 04/07
Eruption rapide à basse hauteur, la coulée a traversé la route et atteint la mer en fin de journée. Lorsque nous y sommes allés la première fois, la route était encore intacte...

Sur la deuxième série de photos, la coulée est arrivée à la mer. Très peu de vapeur en regard de la quantité de lave qui se jette à l'eau.

Troisième jour et troisième série, cette fois la vapeur est bien présente et l'île est en train de s'agrandir.

Les jours suivants se suivent sans se ressembler, car les conditions sans cesse différentes nous offrent à chaque fois un nouveau spectacle.

Jour 5, vendredi 6, le cratère Dolomieu s'effondre sous son propre poids, la poche de lave s'étant vidée. On nous signale que le survol est dangereux, nous attendrons un peu. Nous apprendrons un peu plus tard que l'Alouette III de la Gendarmerie a traversé une nuée ardente. Ils s'en sortent pas mal, mais doivent remplacer tous les plexis...

Jour 9, mardi 10/04, la météo est superbe, je tente un survol, 1000 ft au-dessus du Dolomieu. On approche de la limite de l'enveloppe de vol du R44 mais il y a encore un peu de marge...

Jour 12 , soit le 13 avril. Nous faisons un survol rapide en Piper Aztec. Jean-François prend une des dernières photos de la Soufrière encore intacte.

Un nouveau survol le 14 mais pas grand chose à se mettre sous la dent.

Le 22 nous survolons à nouveau le Dolomieu avec l'Aztec. Lumière médiocre, mais nous rapportons quelques images de la Soufrière coupée en deux.

Le 28 nous repartons survoler le Dolomieu en hélico. Belle lumière cette fois-ci !
73 photos · 2,698 views