new icn messageflickr-free-ic3d pan white
F150 LouisXVI ecu 1783A D808 | by Enez35
Back to photostream

F150 LouisXVI ecu 1783A D808

Une monnaie d’un écu de 6 livres en argent datant de 1783 du roi Louis XVI (1774-1792) de la dynastie des Capétiens, maison de Bourbon. Il est né le 23 août 1754. Il devient roi le 10 mai 1174, est sacré à Reims le 11 juin 1775. Il est suspendu le 10 août 1792 puis détrôné le 21 septembre. Il meurt guillotiné à Paris le 21 janvier 1793.

 

A/ LUD.XVI.D.G.FR./ET NAV.REX. Buste du roi à gauche avec une veste brodée, l’ordre du saint-Esprit, les cheveux noués sur la nuque par un ruban. Point sous le D de LUD. Sur la tranche du buste, B.DUVIV.F. Différent (héron) sous le buste. (Trad. : Louis XVI roi de France et de Navarre par la grâce de Dieu)

R/ .SIT NOMEN DOMINI /A/BENEDICTUM (différent Lyre) 1783, écu de France ovale, couronné, entre deux rameaux d’olivier (Trad. : Que le nom du Seigneur soit béni)

Tranche : fleuron lis DOMINE fleuron lis fleuron SALVUM fleuron lis fleuron FAC fleuron lis fleuron REGEM (Trad. : Dieu sauve le règne)

 

Poids : 29,2 g. (Officiel : 29,488g)

Argent 917‰

Cours : 6 livres tournois

Taille : 41,6-42,02 mm

Épaisseur : 2,5 mm

Graveur : Pierre Simon Benjamin Duvivier (1730-1819), graveur général de 1774 à 1791.

Atelier de Paris (A) au 2e semestre

Nombre : 2.889.011 exemplaires pour les 2 semestres

État : TTB 45, légères griffures sur le buste, légèrement nettoyé

 

Différents : Le héron est la marque du directeur de la monnaie de Paris (Étienne Jean Benoît Thevenin de Tanlay 1781-1791). La lyre est la marque du graveur (Duvivier, 1774-1791).

 

Remarque : La date de 1783 est intéressante car elle clôt officiellement la guerre d’indépendance américaine. Deux traités sont signés : le premier entre le royaume de Grande-Bretagne et les insurgés américains à Paris en septembre 1783 reconnaissant l’indépendance des États-Unis d’Amérique ; le second à Versailles avec la France et L’Espagne d’un côté et le royaume de Grande-Bretagne de l’autre. La France récupère quelques villes en Inde. Ce traité s’avère décevant car elle ne récupère pas le Québec par opposition des Américains. Ceci étant, les idées américaines se diffusent en France et provoqueront la Révolution française. La France récupérera beaucoup plus tard son investissement dans cette guerre : au cours de la Première Guerre mondiale puis au cours de la Seconde.

1,997 views
0 faves
0 comments
Uploaded on January 4, 2015