#CommonsPolis, Villes en transition y luchas ciudadanas
Paris, 23 et 24 novembre 2016.

Débat Public: 23/11/2016
Que nous disent les villes espagnoles dirigées par des coalitions citoyennes?
A l'Espace des femmes Antoinette Fouque

Workshop: 24/11/2016
Dialogues entre les plateformes citoyennes espagnoles Barcelona en Comú, Valencia en Comú et Marea Atlantica et des organisations citoyennes de France, Belgique et Suisse autour des défis posés par la stratégie "municipaliste". Quels enjeux pour une Europe des communs et des territoires?


Les élections régionales et locales en Espagne (mai 2015) ont bouleversé l’échiquier politique espagnol. Les victoires aux municipales de nouvelles coalitions citoyennes issues des mouvements associatifs met en échec le bipartisme (Parti Populaire/Parti Socialiste) dominant depuis la Transition démocratique de 1975. Vainqueurs dans 7 grandes villes du nord au sud du pays, ces coalitions appellent à une transition d’un autre type en bousculant les mentalités et la culture politique et en forçant, dans la plupart des cas, à gouverner en mode minoritaire c’est à dire à composer avec les différents partis.
Les nouveaux élus sont issus des mouvements sociaux et font leurs premiers pas en politique active. Leurs « non-partis » ont, pour la plupart, au plus une année d’existence mais les associations où ils ont milité ont connu des mobilisations et des victoires locales significatives. À y regarder de plus près, la nouvelle culture politique qu’ils proposent est ancrée dans des traditions de luttes urbaines aujourd’hui revues et améliorées par les initiatives citoyennes issues de la crise de 2008, des indignados en 2011 et des différentes « marées » ou mobilisations qui ont suivi dans les domaines du logement, de la santé, de l’éducation, de la culture et de l’écologie urbaine. Ces traditions d’autogestion et d’ « auto-gouvernement » aux racines le plus souvent libertaires et connues sous le nom de «municipalisme» ont été revisitées par les cultures et pratiques des mouvements anti-croissance, écologiste, altermondialiste et de culture libre dans la foulée et dans l’esprit des indignados de 2011 avec une maîtrise et une utilisation raisonnée et intelligente des nouvelles technologies et des médias audiovisuels. »

Cette situation inédite tant dans l’histoire espagnole que dans l’histoire européenne récente des mouvements sociaux nous invite à observer attentivement les politiques qui sont mises en place dans ces différentes villes espagnoles devenues de véritables laboratoires pour de nouvelles formes de démocratie participative et de communs urbains. Comment appuyer les acteurs de la transition en France à faire face à cette crise systémique et se nourrir des expériences positives et négatives de l’espace culturel et géopolitique comme l’espagnol? CommonsPolis, espaces communs pour le changement vous invite à échanger et établir des liens avec les plateformes locales espagnoles telles que Barcelona en comú, Marea Atlántica et València en comú.

Une initiative #commonspolis organisée par Empodera Consultores en collaboration avec le Mouvement Utopia et le soutien de la Fondation suisse Charles Léopold Mayer.

Remerciements au superbe travail photographique de notre ami Jose Luis Iniesta, www.flickr.com/photos/joseluisiniesta-eyephotography


Suivez #commonspolis
www.commonspolis.org/
200 photos · 158 views
1