new icn messageflickr-free-ic3d pan white

Ballet de jeunes filles en fleur

Le coquelicot, a plusieurs langages : entre autres, celui lié à la légende de Déméter dont la fille Perséphone, fut enlevée par le Dieu des enfers, Hadès. Sa mère folle de chagrin et présidant à la nature et les moissons, menaça d'arrêter le processus de fécondité de la nature. Hadès consentit à lui rendre sa fille et épouse six mois par an. Depuis la tendre et ardente fleur en même temps symbolise à la fois la fragilité (jeune fille) et la force de l'amour (Déméter sa mère), alors que le coeur noir lui se rapporte au mal et à la ténèbre (Hadès).

 

Mais ce jour-là je n'avais pas cela en tête ne le connaissant pas, et j'ai pris des clichés au hasard.

Il y a dû avoir pour celui ci un moment de grâce, car...les coquelicots dansent...oui ils dansent vraiment, même immobiles, vous ne trouvez pas ?

Ce doit être parce que le champ est pur , exempt de polluants, que les fleurs rouges demoiselles s'y sont données rendez-vous pour un ballet improvisé, en tenues écarlates afin de rendre hommage à la Nature pure qui les a fait naître rien que pour la beauté et la joie, et aussi le souvenir.

On dirait qu'elles volent !

 

Ou alors ce sont des anges rouges, aus couleurs de la passion, mais aussi de la pudeur avec un certain courage ce que sont les anges, finalement au souvenir du Christ Passion et qui l'honorent.

Choisissez ou inventez votre légende selon, visiteurs. Et merci de venir nous voir.

 

En tous cas moi cela me fait rêver, et j'en ai bien besoin en ce moment comme nombre de gens , à cause de l'air du temps, plutôt morose.

 

Que ceci vous donne une peu de bonheur.

596 views
2 faves
3 comments
Taken on June 5, 2010