Hanane Karimi TRADITION ET UNIVERSALISME. LA CRITIQUE DÉCOLONIALE
Jeudi 7 mars 2019 | 20h
Théâtre Vidy-Lausanne | Rue E.-H. Jaques-Dalcroze 5 | Lausanne

Hanane Karimi est une sociologue et militante féministe française. Elle a obtenu son doctorat à l’université de Strasbourg le 21 septembre 2018 où elle y enseigne jusqu’à ce jour. Ses sujets de recherches abordent principalement la racialisation politique des femmes musulmanes en France.
Co-fondatrice et porte-parole du collectif Femmes dans la Mosquée en 2013, son implication féministe est à la fois intracommunautaire et systémique. Elle questionne notamment les conséquences excluantes de la loi de 2004 contre les signes religieux à l’école et estime qu’il s’agit d’une loi discriminante, tout en s’impliquant contre le statu quo dans les cercles musulmans.
En France, Hanane Karimi est un des visages du féminisme décolonial universitaire. Proche de la pensée de Christine Delphy, elle ne prône pas le voile mais le droit à l’autonomie pour toutes les femmes.
Pour la sociologue, le militantisme académique est une posture assumée et réfléchie :
« Diffuser la vision de ces femmes, être sociologue, c’est tout aussi important. C’est une partie de mon militantisme aujourd’hui. » (JeuneAfrique, Féminisme et islam : Hanane Karimi, l’orthodoxie et la révolte).

Modération : Eric Vautrin
Lecture : Emilie Charriot
18 photos · 31 views