new icn messageflickr-free-ic3d pan white
NEBULEUSE-DU-CROISSANT | by Duartdav6
Back to photostream

NEBULEUSE-DU-CROISSANT

Voici la nébuleuse du croissant après 12h de pose sur 4 nuits.

Les 2 premières nuits consacrées à la capture de la couche Hydrogène alpha (en rouge), les 2 nuits suivantes consacrées à la couche Oxygène 3 (en bleu)

C'est un traitement HOO (mix couche Ha+O3+O3) réalisé sous le logiciel Pixinsight.

 

La nébuleuse du Croissant (NGC 6888) est une nébuleuse à émission située à 5 000 années-lumière de nous dans la constellation du Cygne.

 

Elle est née du vent stellaire émis par l'étoile de type Wolf-Rayet WR 136 bien visible au centre de la nébuleuse, celle-ci compte parmi les étoiles les plus massives et les plus chaudes que l’on connaisse.

 

Après la fusion de tout leur Hydrogène en Hélium, les réactions thermonucléaires entretenues par les énormes températures et pressions qui règnent en leurs cœurs se poursuivent aux stades suivants par la fusion de l’Hélium en Carbone, puis en Oxygène et en Silicium, jusqu’au Fer, où elles finissent par exploser en supernovas.

 

Ces réactions très énergétiques font naître un vent stellaire ultra-violent (2 à 3000 km/sec) qui éjecte et disperse d’énormes quantités de gaz dans l’espace environnant. La percussion de ce vent stellaire avec la matière gazeuse précédemment éjectée par l’étoile crée une onde de choc qui, en se propageant à la fois vers l’intérieur et l’extérieur, excite les gaz qu’elle rencontre et les fragmente en structures complexes.

 

La nébuleuse du Croissant constitue l’une des plus célèbres bulles de Wolf-Rayet.

7,005 views
132 faves
7 comments
Uploaded on September 8, 2019