new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Rétrospective Jeff Koons (Centre Georges Pompidou) | by dalbera
Back to photostream

Rétrospective Jeff Koons (Centre Georges Pompidou)

Cette exposition laisse rêveur quand on apprend qu'un "Balloon Dog", a été vendu 58,4 millions de dollars, faisant de Jeff Koons, l'artiste vivant le plus cher du monde (l'Obs, 13/11/2013)

 

L'exposition de ses oeuvres néo-pop dans le château de Versailles

www.flickr.com/photos/dalbera/sets/72157607390224531

avait déjà créé une vive polémique mais curieusement l'environnement des appartements royaux lui était presque plus favorable.

 

Au centre Pompidou, la frivolité de sa production est tellement flagrante que certains critiques (sur France Culture) ont osé parler d'escroquerie au sujet des dérives de l'art contemporain.

 

Chacun jugera s'il s'agit d'une escroquerie, d'une provocation lucrative ou d'un art qui est devenu spéculatif, car uniquement réservé aux milliardaires de la planète.

 

Provocateur, Jeff Koons l'a certainement été comme le montrent les images très réalistes, réalisées par l'artiste, début 1990, en action avec la Cicciolina, une actrice de films pornographiques, chanteuse et politicienne italienne d'origine hongroise qui a même été son épouse. L'espace "Made in Heaven" est déconseillé aux parents avec enfants, qui pensent peut-être les intéresser avec les objets apparemment ludiques de l'artiste.

 

Le centre Georges Pompidou cherche certainement à doper sa fréquentation en programmant cet ancien trader reconverti dans la production d'objets de luxe mais il n'est pas le premier établissement national à agir de la sorte pour augmenter ses recettes propres et au passage satisfaire certains collectionneurs de Jeff Koons, qui savent se montrer généreux avec eux.

 

Site de l'exposition

www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=FR_R-...

3,140 views
0 faves
0 comments
Taken on December 5, 2014