Greve du 30 novembre
La délégation syndicale, partie rencontrer le ministre-président wallon Willy Borsus,

le ministre de l’Economie Pierre-Yves Jeholet, et la ministre de la Fonction publique Alda Greoli.

Les manifestants dénoncent notamment la dégradation de la qualité des services publiques wallons. « Chaque année des gens partent à la retraite et ne sont pas remplacés« , explique Cécile qui travaille au Forem de Tournai. « On a une charge de travail toujours plus grande mais avec un effectif sans cesse reduit. »

Sandrine, juriste à Région wallonne, non syndiquée, est venue dénoncer son statut de contractuelle, depuis 20 ans. « Quand on voit certains statutaires qui sont là depuis des années et qui sont indéboulonnables alors que d’autres contractuels doivent travailler beaucoup plus, ce n’est pas normal. Je pense mériter, après autant d’années, de devenir statutaire. »

Deux dossiers sont particulièrement sensibles: la possibilité de réduction de temps de travail pour les plus de 60 ans et les personnes en travail pénible ainsi que la possibilité pour des contractuels de devenir statutaires.
4 décembre 2017
31 photos · 6 views