2018 - Scène 7 - L’obscur espion, dans la gueule du loup… - Balades contées
Il y a 13 ans, 14 jeunes acteurs amateurs, cette années, plus de 70 acteurs amateurs de tous âges…
--------------------------------------
Comme chaque année, depuis 13 ans, à lieu les « Balades contées » dans le grand parc d'Enghien. TOUS LES ACTEURS SONT AMATEURS. Ces balades finalisent 15 jours de stages de théâtre. Plus de 72 acteurs de tout âges feront rêver petits et grands au travers d'une 12zaine de tableaux vivants.
--------------------------------------
Scène 7 – L’obscur espion, dans la gueule du loup…
La médecine du Loup
Lieu 7 : près des deux colonnes de pierre, début du chemin vers le canal et la fontaine de Mélusine
Accessoires :
Décor : fauteuil noir ou en cuir ou les deux.
Gradin : NON
Sono : OUI : 2 X – Ronflement de l’ogre pour le château + Hurlements des loups et musique sur la scène
Crying wolf - le chant du loup - Enya - HYPERLINK "http://www.youtube.com/watch?v=rfOrplg80MM" www.youtube.com/watch?v=rfOrplg80MM
Mise en scène : Christine Ergo – Travail du personnage : Renaud Leclercq
Personnages : 5
Johan Delabie (18 ans) = Nashoba, le Roi loup
Kellie Matthijs (23 ans) = Tala, la Reine louve
Charles Crombez (16 ans) = Loulou, Le prince Lou
Emilie Hecq (15 ans) = Loupiote, la princesse louve
Alex Trélon (15 ans) = Ité, l’Obscur, déguisé en loup

Nashoba et Tala arrivent royalement à la rencontre du public au son de la musique. Royaux mais sauvage… Ils sont suivis par Ité, l’Obscur qui essaie de se cacher tant bien que mal. Mais Nashoba et Tala ne sont pas dupes. Ils vont s’asseoir sur les fauteuils.
Nashoba : J’ai senti votre arrivée.
Tala : Je l’ai ressentie …
Nashoba : Mon nez m’a averti
Tala : Mon cœur m’a alerté.
Nashoba : Pourquoi quatre des Elémentaires sont-ils réunis en ce lieu de puissance avec ces …personnes ?
Tala : Tu le sais bien, Nashoba, mon époux fidèle, toute la Forêt des Secrets murmure…
Nashoba : Ce que j’entends n’est que le son des murmures… Et le vent, veuillez m’excuser, Elémentaire de l’Air, déforme parfois le son…et parfois même trouble les pensées.
Tala : Moi, ce que je ressens est la souffrance des esprits du Bois.
Guides : Si nous sommes ici, dans ce lieu calme et serein, ce lieu de puissance, c’est que le fil de la destinée se déroule devant nous, nous guidant sur le chemin rouge qui, nous l’espérons, nous mènera au cercle de guérison, ce qui nous permettra de guérir Bois, nous l’espérons, ainsi que tous les esprits du Bois et au delà, vers l’infini, tout l’univers.
Ité, l’Obscur : Rien que ça ! Ma foi…
Nashoba (A Ité) : Qui êtes-vous ?
Ité, l’Obscur : Un très lointain petit cousin, votre puissance. Mon père était …euh…euh…Black Sirius, vous voyez ?
Tala (à Nashoba) : Mon cœur n’en crois rien…
Nashoba (à Tala) : Mes oreilles non plus… (A Ité) Votre avez bien un nom ?
Ité, l’Obscur : Ité, de la Forêt des Secrets, fils de Black Sirius.
Nashoba : Ici, Ité, tout le monde est de la Forêt des Secrets…
Ité, l’Obscur : Pas du tout, (montrant le public) pas eux…
Guides : Ils sont avec nous sur le chemin rouge pour le bien de tous. Nous sommes les garants de leur bonne foi. Même combat. Même douleur. Et même bonheur, nous l’espérons…
Nashoba : Ité, reste donc à nos côtés, puisque tu es de notre famille, tu es le bienvenu.
Tala (à Nashoba) : Est-ce prudent ?
Nashoba (à Tala) : S’il bouge le petit doigt, je n’en fais qu’une bouchée…ma reine.
Ité, l’Obscur : Nashoba est grand ! (A part, plus bas) Il a surtout une grande gueule !
(Pour tous, Haut) Et sa louve est belle… (A part, plus bas) Elle surtout les yeux cruels ! Et j’aime ça en fait !
Nashoba : Garde tes flatteries. Nous aimons la simplicité.
Tala : Et la sincérité.
Ité, l’Obscur : Bien entendu. (A part) Ils ont les sens bien éveillés ! Je crois qu’ils se méfient. Je dois jouer serré !
Loulou et Loupiote arrivent en se disputant.
Loulou : J’en ai assez !
Loupiote : Moi aussi !
Tala : Ouhlà, là, c’est reparti…
Nashoba : Les louveteaux, nous ne sommes pas seuls …
Tala : L’endroit était calme avant… L’isolement permettait à notre maître intérieur de se manifester…
Nashoba : Dans le calme de ce lieu de puissance, loin des autres créatures, nous pouvions trouver notre vérité intérieure…
Loupiote : Blablabla…
Loulou : Je suis né le premier alors, je suis l’aîné !
Loupiote : Blablabla… Pas du tout ! Tête de poux !
Loulou : Non mais vous avez entendu…Et toi, tête de … Tête de …
Loupiote : Cherches pas, tu trouvera pas ! Comme d’habitude !
Loulou : Elle me cherche, elle me cherche, ça va finir par exploser !
Ité, l’Obscur : Ah, ah, je crois bien que c’est l’effet du vent de feu (réaction des guides) qui sème la discorde…Une petite touche d’acidité par ci, une petite touche d’acidité par là…
Guides : Cette dispute ne vous rappelle rien ? Si ! Le vent de feu qui sème la zizanie entre les créatures !
Le guide « élémentFEU »/Lynx et le guide « élémentAIR »/Corbeau : C’est pas nous… Amour … et simplicité.
Un guide : Le renard sait que les choses se répètent…
Tala : Assez, cessez de vous disputer !
Nashoba : J’impose une trêve. Le temps de vous enseigner la petite leçon du jour qui me vient de mon grand-père qui la tient de son arrière grand-père qui lui même…
Loupiote (le coupant) : Et blablabla…
Nashoba : Loupiote, silence !
Loupiote (Tout bas) : Et blablabla…
Loulou : Elle continue…
Loupiote : Loulou n’est qu’un rapporteur !
Nashoba et Tala : SILENCE !
Nashoba : J’ai perdu mes dents parce qu’elles étaient dures.
Tala : J’ai conservé ma langue parce qu’elle était tendre… (*1)
Nashoba : Grâce à elle, nous pouvons vous raconter la légende (*2) des deux loups…
Tala : Cette légende est un cadeau reçu des Anciens.
Nashoba (Au public et aux guides) : Ce cadeau est destiné à tous car il parle à notre cœur.
Tala : Un vieux loup, tout gris, voit son petit-fils arriver vers lui plein de colère.
Nashoba (Voix du vieux loup) : Que se passe-t-il ?
Tala : Demande le vieux loup gris
Nashoba (Voix de l’enfant) : C’est ma sœur ! Elle n’a pas été juste envers moi…
Tala : L’enfant est bouillant de rage.
Nashoba (Voix du vieux loup) : Il m’arrive, moi aussi, d’être en colère, lorsque quelqu’un se comporte mal envers moi. Je ressens alors au fond de moi la présence de deux loups. Le premier loup est bon, juste, joyeux, paix, amour. Il est en harmonie avec le monde. Le deuxième loup est envieux, orgueilleux, arrogant, avide, triste, colérique, haineux.
Tala : Avoir deux loups en soi n’est pas un problème.
Nashoba (Voix du vieux loup) : Le vrai problème, c’est qu’ils veulent constamment avoir le dessus l’un sur l’autre alors, ils se battent !
Tala : Le vieux loup se tait. Le louveteau réfléchit longuement aux paroles de son grand-père.
Nashoba (Voix de l’enfant) : Grand-père, lequel des deux loups gagne à la fin ?
Tala : Le vieux loup gris sourit à son petit-fils et répond simplement…
Nashoba (Voix du vieux loup) : Celui que tu nourris… Celui que tu nourris…
Guides : Loup… Maître, Eclaireur, Chien-lune de mon âme. Par ton hurlement, par ton chant, tu m’enseignes le vrai savoir…
Loupiotte (Tout bas) : Et balablabla…
Loulou : Elle continue !
Tala : Celui qui tu nourri, Loupiote !
Loulou : Tu es aussi noire que l’âme de ce loup triste ! Et il te dévorera si tu continues.
Loupiote : J’ai de bonnes raisons de le détester. Loulou est l’aîné et il me fait de l’ombre. C’est un garçon et je suis une fille et tout cela est trop injuste ! Je veux devenir chef de meute !
Ité, l’Obscur (A part) : Elle me plait cette loupiote même si du lait sort encore de ses narines, qu’elle a ma foi fort jolies…
Loulou : Chef de meute ? Quand tu sera plus sage et moins tête, euh… tête, euh…tête … Tête brûlée !
Loupiote : Bravo, tu as fini par trouver…Tête d’œuf !
Loulou : Tête de vipère ! Tu rêves ! Une fille chef de meute ! Ça ne s’est jamais vu !
Tala : C’est bien d’avoir des rêves Loulou.
Loupiote : Tu vois, maman est d’accord avec moi ! Je rêve si je veux ! Je m’appellerai Louve et on me respectera et on parlera de moi dans le monde entier !
Loulou : C’est moi qui remplacerai papa…
Loupiote : Ou pas !
Nashoba : Du calme, je ne suis pas encore mort…
Tala : Ah, ce lieu était calme et serein…
Guides : Je cois qu’il est temps de se servir du petit sac qui contient la puissante médecine du renard…
Oui, le renard assure l’unité et la sécurité de la famille… Il vous protègera de ce vent de feu qui sème la zizanie …(Un guide déverse un peu de poussière ou autre contenu du sac en direction des enfants ou fait mine de le faire)
Ité, l’Obscur (Se trahissant) : Arrêtez ! Ce vent de feu est l’allié de Sombre, ma reine !
Guides (le saisissant) : Oh, oh… C’est un obscur ! Un espion de Sombre !
Nashoba : Son accoutrement l’a immédiatement trahi…
Loupiote : Ah bon ?
Tala : Une imitation de notre clan peu crédible…
Loulou : Ah bon ?
Loupiote et Loulou : Qui est-ce ?
Ité, l’Obscur : Je suis l’Obscur Ité.
Loupiote et Loulou : L’obscurité ?
Ité, l’Obscur : Parfaitement, le bien nommé ! Et ma noirceur vous touchera inévitablement et profondément parce que le vent de feu s’est insinué par le moindre de vos pores jusqu’au tréfonds de votre cœur !
Loupiote et Loulou (un peu paniqué) : Ah bon ?
Nashoba : Loulou, Loupiotte, avant d’être chef de meute, il faudra que vous fassiez preuve de plus de … (cherchant le bon mot)
Tala : Sagesse… Dans tous les sens du terme !
Nashoba (A Loupiote et Loulou) : Vous êtes capable de retrouver la source magique ?
Tala : Celle de la femme serpent ?
Loupiote et Loulou : Oui !
Nashoba : Trempez y cet individu malsain, qu’il déteigne !
Loupiote et Loulou : Avec plaisir, papa !
Loupiote et Loulou se saisissent de l’Obscur.
Ité, l’Obscur : Non, pas ça, pas l’eau, pas l’eau ! Laissez-moi ma noirceur ! Pitié ! Je ne veux pas devenir blanc comme la colombe ! Non, c’est atroce ! Ne faites pas ça !
Tala : Un bon bain n’a jamais fait de mal à personne…
Loupiote : Tu n’aimes pas l’eau, ça se sent !
Loulou : Tu te sentiras mieux après, tu verras…
Ité, l’Obscur : Pitié ! Je vais mourir !
Loupiote et Loulou : Tant mieux…
Ils disparaissent vers la source magique…
Nashoba : L’Obscurité est toujours noyée par la lumière…
Tala : Vous étiez prêts à être mordu par les dents de cet espion…
Nashoba : Mais le chemin rouge est maintenant dégagé.
Guides : La gueule du loup, la mort… En fait, le danger, c’était lui, Ité, l’Obscur ! Vous nous avez protégés !
Loup… Maître, Eclaireur, Chien-lune de mon âme. Par ton hurlement, par ton chant, tu nous as enseigné le vrai savoir…
Nashoba : Celui qui parle sème, celui qui écoute récolte…
Tala : Je vous souhaite de nourrir le bon loup … Et de nourrir vos rêves.
Guides : Et bien là, je rêve qu’un cercle de guérison me tombe tout cuit du ciel… Je m’inquiète pour Bois. Aucune nouvelle de Métal. C’est étrange.
Nashoba : Ayez confiance, le chemin rouge vous mènera au cercle de guérison.
Tala : Si, bien sûr, les Obscurs ne vous détournent pas du droit chemin.
Nashoba : Soyez patients comme les fourmis et vigilants comme …un chien de pairie…
Ils peuvent montrer la voie à suivre…
*1 Histoire chinoise
*2 Légende Cherokee
41 photos · 15 views