new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Eglise Saint-Sauveur-et-Saint-Martin de Saint-Macaire | by kristobalite
Back to photostream

Eglise Saint-Sauveur-et-Saint-Martin de Saint-Macaire

EXTÉRIEUR

Les élévations latérales

Elles traduisent par rapport à l'ensemble transept-chœur un parti évident de surélévation. La corniche de la fin du XIIe siècle, au niveau de celle du transept, qui subsiste dans la dernière travée au Sud de la nef, arrive à peine au niveau des chapiteaux de la baie qui éclaire la travée voisine. L'inscription de 1040 dont le texte a été donné précédemment a été encastrée au Nord de la première travée au-dessus d'une porte en plein cintre aujourd'hui aveuglée.

Le clocher

Dans l'angle Nord-Ouest de la nef et du transept a été élevée au XIVe siècle une tour hexagonale à quatre étages portant des baies gothiques plus ou moins obturées et des contreforts à ressauts; elle est coiffée d'un pavillon de tuiles.

Le transept et le chœur

Le dehors du chevet répond par sa masse équilibrée, le raffinement de ses proportions et la haute qualité de sa sculpture décorative à l'harmonie de ses dispositions intérieures. Le plan tréflé n'a rien d'original, certes, dans cette région du Sud-Ouest, mais l'ampleur qu'on lui a donnée y est exceptionnelle et la réalisation en est d'un rare bonheur. ... Le rapport avec l'abside de Sainte-Croix, l'abbaye-mère, est une coïncidence trop rare pour n'être pas signalée. Mais ici le contrefort-colonne n'est plus présent à chaque arête, laissant jouer l'angle très obtus, presque plan, qui régit la rencontre des surfaces, et c'est le tiers de chacun des hémicycles (mot inexact à la lettre, mais suggestif), qui est scandé d'une demi-colonne sur dosseret séparée de sa voisine par un intervalle de trois ou quatre pans. Un soubassement d'un mètre environ de hauteur porte leurs bases à griffes faites de deux tores séparés par une scotie. Presque à mi-hauteur de la paroi un cordon au chanfrein orné de billettes, le même qu'on a vu se déployer à l'intérieur, vient couper horizontalement l'ascension des trois vigoureuses masses polygonales et servir d'appui aux baies en plein cintre, assez trapues, dont la voussure nue sous archivolte repose sur deux colonnettes à beaux chapiteaux décorés. Aux quatre cinquièmes environ de la hauteur totale un changement de teinte dans le matériau, la présence presque générale de paires de colonnettes courtes qui prennent appui sur les contreforts-colonnes déjà signalés ou le haut du dosseret qui les accompagne, indique une surélévation apportée dès l'époque romane à la première campagne de la cons­truction. Il est à signaler que, dans les angles formés par la rencontre des hémicycles, les colonnettes vont par trois. La corniche ne manque pas de vigueur. Sa tablette, fortement portée en saillie sur des modillons dits à copeaux de type très simple, est décorée dans sa partie chanfreinée du triple rang de billettes déjà signalé en plusieurs points de la construction. La qualité du modelé, la variété des groupes de chapiteaux qui la portent de place en place, sont remarquables. On doit signaler le gros contrefort qui occupe l'axe de l'Yhémicycle que forme le croisillon Nord. Il monte jusqu'à un cordon médian à décor de billettes, et soutient un faisceau triangulaire de cinq colonnes, celle du centre plus épaisse, qu'amortit, surmontant une série d'excellents chapiteaux, un glacis à pente raide au-dessus duquel vient se loger, dans l'espace qui le sépare de la corniche, un bandeau à décor d'entrelacs. Toute cette partie de l'hémicycle septentrional semble une reprise, marquée vers la gauche par une rupture dans les lits de l'appareillage et où apparaissent, dans les métopes qui séparent les modillons, des rouelles à huit rayons. On observera encore dans l'angle de la nef et du bras Sud du transept le contraste heureux obtenu par le volume cylindrique de la tourelle d'escalier et l'aspect polygonal de la masse du croisillon. ...

 

(extrait de : Guyenne romane ; Pierre Dubourg-Noves, Ed. du Zodiaque, Coll. La Nuit des Temps, 1979, pp. 199-210)

709 views
0 faves
0 comments
Taken on July 14, 2011