new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Eglise d'Anzy-le-Duc | by kristobalite
Back to photostream

Eglise d'Anzy-le-Duc

Eglise romane ; commune d'Anzy-le-Duc, Saône-et-Loire, 71, Bourgogne, France

 

L'église d'Anzy-le-Duc est l'une des plus belles églises romanes du Brionnais et l'une des plus intéressantes de la Bourgogne romane par la qualité de son décor sculpté et par ses proportions harmonieuses. Elle a été édifiée entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe siècle. Elle est placée sous le vocable de Notre-Dame de l'Assomption. Elle est classée Monument Historique depuis 1852.

 

L'église d'Anzy-le-Duc est régulièrement orientée. Le grand corps de la nef et des collatéraux est coupé par un transept fortement saillant, formant la croix latine. Le chœur, voûté en cul-de-four avec fresques, et les bras du transept sont couronnés par une série de cinq absidioles en retrait. La coupole est octogonale sur trompes. L'architecture de la nef est à deux étages avec de grandes arcades surmontées de fenêtres hautes. Les travées de la nef portent des voûtes d'arêtes séparées par des arcs doubleaux. Les chapiteaux sculptés pour la plupart de motifs végétaux ou animaux sont d'une grande valeur esthétique et sont un régal pour les yeux. On en compte une quarantaine parmi lesquels une tête de bovin, Daniel et les lions, un acrobate, un ange combattant un démon, Samson maîtrisant un lion... Des fouilles récentes ont fait redécouvrir la crypte, en dégageant un escalier de passage, à partir du croisillon nord. Cette crypte datée du XIe siècle a servi de lieu de sépulture à Hugues de Poitiers. Elle est l'un des sanctuaires chrétiens conservés parmi les plus anciens de tout le pays brionnais.

 

L'élégance du clocher en fait l'un des plus beaux clochers romans du Brionnais. Sa haute silhouette donne de l'élancement à l'ensemble de l'édifice. Sa construction octogonale ornée de trois étages d'arcatures lombardes rappelle les clochers romans d'Italie du Nord.

 

Au flanc sud de l'église, les modillons qui supportent l'entablement des corniches sont presque tous sculptés. Le portail occidental comporte un tympan figurant le Christ en gloire dans une mandorle soutenue par deux anges aux ailes déployées, un linteau représentant la scène de l'Ascension, et une archivolte (très endommagée) où les vieillards de l'Apocalypse célèbrent la gloire du Christ ressuscité.

 

Au portail sud du prieuré, l'histoire du salut de l'humanité est raconté dans un style beaucoup plus fruste, sculpté à la fin du XIIe siècle. Le tympan est consacré à l'Adoration des mages et au péché originel. Le linteau représente le ciel et l'enfer.

 

(extrait de : fr.wikipedia.org/wiki/Anzy-le-Duc#Lieux_et_monuments)

1,088 views
0 faves
0 comments
Taken on July 16, 2010