new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Valérie Blass, Rope dope grope nope pope. 2014 | by art_inthecity
Back to photostream

Valérie Blass, Rope dope grope nope pope. 2014

Aires Libres, rue Sainte-Catherine, Montréal

 

Les sculptures de Valérie Blass sont le fruit de stratégies visant à tromper la reconnaissance des éléments figurés et à brouiller les réflexes de projection narrative. Par des jeux d’anthropomorphismes et d’interchangeabilité formelle, l’artiste évacue la distinction entre abstraction et figuration pour mettre de l’avant une ambivalence, voire une surenchère de sens, qui fait basculer les points de repères du spectateur.

 

 

Dans le cadre d’Aires Libres 2014, Blass présente Rope dope grope nope pope. À travers ce grand dessin de cordes dans l’espace apparaissent des mains, incarnant l’action, la volonté et le caractère, qui soulignent la malléabilité sémantique et la posture particulière qui se dégagent de la structure en suspension. L’intérêt de l’artiste pour la déconstruction du corps et la présentation d’éléments isolés, ici les mains, participe d’une recherche continue sur les synecdoques, sur la manière dont la partie renvoie au tout. Ces mains deviennent ainsi des corps partiellement invisibles, en tension avec la grande souplesse des cordes déployées. Comme dans de nombreuses oeuvres de l’artiste, la matière semble procéder d’un élan intérieur, d’un mouvement inconnu qui évoque une forte intention.

 

 

Valérie Blass est représentée par la Galerie Parisian Laundry à Montréal. Depuis plus de dix ans, ses œuvres sont présentées à l’échelle nationale et internationale et font partie de nombreuses collections publiques et privées. Sa première expo solo à New York en 2013 à la galerie The Hole a été saluée par la critique. Rope dope grope nope pope est la première œuvre d’art public canadienne de Valérie Blass. Elle vit et travaille à Montréal.

 

Aseman Sabet

Commissaire

 

www.aireslibres.com/fr//valerie_blass

9,425 views
5 faves
2 comments
Taken on June 27, 2014