Toulouse en vue(s), l'album 1515-1941
La ville en cartes à utiliser librement.

Les Archives de Toulouse vous proposent 22 représentations cartographiques de 1631 à 1941 - dont certaines en plusieurs planches - pour vous permettrent de vous promener dans la ville, de découvrir l'évolution de sa représentation et de l'occupation de son territoire.
La première représentation de Toulouse en 1515, accompagnée d'un schéma explicatif, introduit cet album qui se veut une suite de l'exposition Toulouse en vue(s) 1515-2015 présentée au Couvent des Jacobins de septembre 2015 à janvier 2016.
La lecture de l'ouvrage 1515-2015 Atlas de Toulouse (pum.univ-tlse2.fr/~1515-2015-Atlas-de-Toulouse~.html) complètera cet album.

La représentation d’une ville n’est jamais neutre. Elle apparaît toujours comme le reflet d’une intention plus ou moins avouée et se révèle porteuse d’un ou plusieurs sens dont le décryptage n’est pas souvent aisé. Qu’elle soit cartographique ou photographique, la vision qu’elle présente d’elle-même ou que d’autres en proposent varie selon les époques en fonction aussi bien des évolutions technologiques que des enjeux stratégiques (politiques, économiques, touristiques, etc.).
Elle nous fournit en même temps l’image de son territoire mais aussi, et peut-être surtout, celle de la société qui l’a produite. Elle s’impose ainsi comme un témoignage essentiel dans la compréhension de l’histoire de notre collectivité.

D'une vue symbolique gravée sur bois à une photographie satellite numérique, les représentations de Toulouse ont évolué au fil des progrès techniques et scientifiques. Chaque siècle a sa révolution et les plans qui lui font écho. A l'aune de cette chronologie visuelle se révèle un véritable bouleversement du regard. Progressivement, le point de vue s'élève du sol et vient se placer à la verticale de son objet. Détrônant les anciennes divinités, l'homme contemple désormais le monde depuis les cieux.

Dès l'Ancien Régime, les édiles ont souhaité disposer d'outils cartographiques précis leur permettant de gérer l'espace urbain dont ils avaient la responsabilité. Longtemps cantonné au cœur historique de la ville, lui-même délimité par l'enceinte des remparts, ce territoire commence à faire l'objet au 19e siècle de planification en matière d'alignements. Au siècle suivant, de véritables plans d'urbanisme voient le jour qui prennent désormais en compte l'ensemble du territoire de la commune, et aujourd'hui de l'espace métropolitain.

Outil d’administration et de gestion, la représentation de la ville est très vite apparue également comme un instrument d’information et de promotion. Ce faisant, elle a évolué avec les modes et les techniques de diffusion. Aux premières vues cavalières donnant à voir les principaux monuments civils et religieux, ont succédé gravures puis photographies et cartes postales permettant de visualiser la cité dans des vues panoramiques qui en embrassent toute l’étendue. Parallèlement, une cartographie touristique de plus en plus précise permet aux visiteurs occasionnels de trouver aisément les éléments forts du patrimoine dans le cœur historique de Toulouse comme dans ses faubourgs.
50 photos · 5,503 views