new icn messageflickr-free-ic3d pan white
La Rochelle, le port à la tombée de la nuit | by antonikon
Back to photostream

La Rochelle, le port à la tombée de la nuit

La ville de La Rochelle est située en bordure de l’océan Atlantique, sur un promontoire calcaire de faible altitude isolé entre la mer et les marais. Le port de La Rochelle fait face à une baie protégée au nord par l’île de Ré et au sud par l’île d’Oléron. Le passage entre Ré et Oléron est appellé pertuis d’Antioche, nom donné à ce détroit à l’époque des croisades.

Les écrits les plus anciens concernant le site de La Rochelle font état d’un hameau appelé Cougnes. Ce nom reste attaché à un quartier de La Rochelle et à une église. Puis, au 10ème siècle, on trouve les traces d’un village de pécheurs auquel Guillaume d’Aquitaine octroie une charte (961). Ce village est alors nommé "Rupella", diminutif d’un nom latin qui signifie rocher et qui donnera plus tard La Rochelle.

Les privilèges des habitants de La Rochelle sont étendus progressivement. Le port de La Rochelle devient un port libre en 1137. Enn 1199, Aliénor d’Aquitaine confère une "charte de commune" à la ville. Les Rochelais obtiennent le droit d’élire un maire.

Le commerce est prospère : les marais salants qui entourent la ville, exploités depuis la période gallo-romaine, mais aussi le vin produit en Aunis et en Saintonge font la fortune des commerçants Rochelais. L’Aquitaine étant devenu province anglaise, c’est naturellement vers l’Angleterre que partent la plupart des bateaux rochelais. Vers l’Angleterre mais aussi vers la principauté d’Antioche : au XIIème et au XIIIème siècle, le port de La Rochelle est devenu le point de départ des expéditions des Templiers.

Au cours des siècles suivants, la ville passe plusieurs fois des mains des Anglais à celles des Français et inversement. C’est en 1372 qu’elle devient définitivement française, le roi Charles V ayant accepté de confirmer ses privilèges. C’est à cette époque que sont édifiées la tour de la Chaîne et la tour Saint-Nicolas qui sont devenues les emblèmes de la ville.

Devenue majoritairement protestante au cours du XVIème siècle, la ville se soulève contre les catholiques et rejoint le parti protestant en 1568. Le jeune Henri de Navarre, futur roi Henri IV, vient alors à La Rochelle qui devient une place forte du parti protestant. Ce statut sera officialisé par l’édit de Nantes en 1598.

Par la suite, Louis XIII n’aura de cesse de rétablir l’autorité royale sur les places de sûreté accordées aux huguenots. Se sentant menacée, la ville proclame son indépendance en 1621. Il s’en suit plusieurs années de conflits entrecoupés de trèves et de traités aussitôt dénoncés. Finalement, en 1627, les troupes royales entreprenent le siège de la ville. Les accès sont bloqués et une digue est construite pour verrouiller le chenal. Richelieu en personne supervise les opérations. Malgré plusieurs interventions anglaises, la ville, affamée et décimée, est contrainte à la capitulation en 1628. C’est Jean Guitton, le maire de la ville, qui remettra les clefs La Rochelle au roi de France.

La ville perd son statut de "place de sûreté" et ses privilèges communaux mais elle se relève vite de sa ruine. C’est en effet à cette époque que se développe le commerce avec les Antilles et la Nouvelle-France (le Canada français). La Rochelle connait alors deux siècles de prospérité. Les armateurs Rochelais bâtissent leur fortune sur le "commerce triangulaire" et construisent des hôtels particuliers en ville.

La cession de la Nouvelle France à l’Angleterre (1763) n’a qu’un impact limité sur le dynamisme du commerce rochelais. Par contre, le conflit entre la France et l’Angleterre sous le premier empire ainsi que les révoltes des colonies aux Antilles vont mettre un terme à la prospérité de la ville. La Rochelle perd alors de sa superbe et s’intègre progressivement dans le tissus industriel de la France du XIXème siècle : le chemin de fer arrive en ville en 1857.

C’est aujourd’hui une ville dynamique et tournée vers l’avenir qui a su préserver son identité et son partimoine.

 

Source : Wikipedia

12,805 views
6 faves
7 comments
Taken on August 8, 2011