Mes fenêtres donnent sur la cour

    Newer Older

    Faut-il que rien ne perdure
    Ni les prés, ni la verdure
    Ni les amants que nous fûmes
    Ni les frimas, ni les brumes

    Faut-il que nul ne résiste
    Ni les aoûtiens, ni les juillettistes
    Ni les messieurs, ni les dames
    Ni les mélos, ni les drames

    Mes fenêtres donnent sur la cour
    Donnent sur la cour
    Sur une sortie de secours
    Et sur les poubelles alentour

    Faut-il que rien ne subsiste
    Ni le sentier, ni la piste
    Ni le printemps qui n'est plus
    Ni le clocher ni la rue

    Faut-il que nul ne s'accorde
    Ni les scénarii, ni les story-boards
    Ni les esprits, ni les âmes
    Ni les scherzi, ni les gammes

    Mes fenêtres donnent sur la cour
    Donnent sur la cour
    Je relis tes mots d'amour
    Tes mots d'amour

    Mes fenêtres donnent sur la cour
    Donnent sur la cour
    Sur une sortie de secours
    Et sur les poubelles alentour

    Coralie Clément

    1. Léa_63 ages ago | reply

      Pour la fenêtre, pour le poême. Pour les teintes de la photo, le vide, l'espace ... qui pourraient correspondre au désarroi. Très jolie.

      Si vous désirez partager un peu plus votre photo et participer au projet :
      Bien gardée
      www.flickr.com/groups/fenetres/discuss/72157603447772196/

    keyboard shortcuts: previous photo next photo L view in light box F favorite < scroll film strip left > scroll film strip right ? show all shortcuts