new icn messageflickr-free-ic3d pan white

Julien Sorel...

All rights reserved - Tous droits réservés

   

Christine Lebrasseur - Photographe

 

French Website / Site en français

 

Christine Lebrasseur Photo Studio

  

DNA - Ipernity - YouTube - JPGMag - Facebook

 

Illustration du symbolisme contenu dans les couleurs du titre du romand de Stendhal, le rouge évoque le sang du crime, la passion (le coeur), qui s'allie au noir du deuil, de la mort.

 

On peut aussi penser que le titre fait référence aux jeux de hasard, où l'on mise sur l'une de ces deux couleurs, allusion aux risques que prend le héros pour parvenir à son rêve d'ascension sociale.

 

Critique de Prosper Mérimée :

"Un de vos crimes c'est d'avoir exposé à nu et au grand jour certaines plaies du cœur humain trop salopes pour être vues... Il y a dans le caractère de Julien des traits atroces, dont tout le monde sent la vérité mais qui font horreur. Le but de l'art n'est pas de montrer ce côté de la nature humaine."

 

J'ai été confrontée aujourd'hui à la xénophobie, à l'élitisme, au ségrégationisme esthète, à l'eugénisme artistique, cette personne se reconnaitra. Mais vous qu'en pensez vous ? L'Art doit il montrer le vrai visage de l'homme ou le dessiner tel que l'on voudrait qu'il soit... ?

__________________________

 

Illustration of the symbolism contained in the colors of the title of the novel of Stendhal, the red evokes the blood of the crime, the passion (the heart), which is combined with the black mourning, with death.

 

We can also think that the title refers to the games of chance, where we put on one of these two colors, allusion to the risks whom the hero takes to arrive to his dream of social rise.

 

Critic of Prosper Mérimée :

"One of your crimes it to have exposed to naked and the light some wounds of the human heart too bitches to be seen... There is in the character of Julien some

atrocious features, of which everyone feels the truth but which makes horror. The goal of art is not to show this side of the human nature."

 

I was confronted today with xenophobia, elitism, aethetic segregation, artistic eugenism, this person will recognize herself. But you, what do you think about it ? Does Art have to show the true face of the Man or to draw it such we would be liked...?

11,866 views
77 faves
143 comments
Uploaded on May 2, 2006