new icn messageflickr-free-ic3d pan white

Mauve des bois (Malva sylvestris)

Malvacée à tiges de 30-90 cm, dressées ou ascendantes. Feuilles palmatifides, à 3-7 lobes plus ou moins profonds, subtriangulaires-oblongs à semi-circulaires, crénelés (à ne pas confondre ici avec celles du centre de la photo). Pétales longs de 18-25 mm, lilas violacé, veinés, en fascicules axillaires, généralement 3-4 fois aussi longs que les sépales.

 

Nom de genre provenant du grec malacos : mou, du fait des propriétés émollientes qui se rattachent à cette Mauve, officinale par excellence. Autres noms français : Fausse Guimauve, Mauve sauvage, Fromage, Petit fromage (allusion à la forme des fruits).

 

Les fleurs de cette Mauve font notamment partie des espèces pectorales dans la tisane des "quatre fleurs" avec l'Antennaire, le Coquelicot et le Tussilage ou des "sept espèces", plus le Bouillon blanc, la Guimauve et la Violette ((cf. H Coste, P Fournier et Nouvelle flore de la Belgique...).

 

Cette espèce à large répartition, assez répandue autour des villages en plaine, est une constante de la végétation des friches nitrophiles notamment à Bardanes : Arction lappae (cf. Guide des groupements végétaux de la région parisienne).

634 views
1 fave
20 comments
Taken on July 2, 2012