new icn messageflickr-free-ic3d pan white

Saule marsault (Salix caprea)

Espèce dioïque (du grec di : deux et oikos : habitat) aux chatons unisexués donc, femelle (comme ici ; l'extrémité colorée de l'ancien stigmate de la fleur pistillée est encore visible, le style ayant par contre disparu) et mâle (fleur aux seules étamines ou staminée) apparaissent avant les feuilles. Le fruit est une capsule s'ouvrant par deux valves, les graines nombreuses et petites, munies d'une houppe de longs poils soyeux (cf. H des Abbayes).

 

Etymologiquement, le nom français d'espèce proviendrait a priori du latin : marem salicem qui signifie "saule mâle". Mais il pourrait tout aussi bien ici s'appeler "saule femelle". Autres noms français : Bourrade, Boursault, Civette, Gévrine, Marsaule (cf. plus haut), Osier cendré, Petit marceau (idem), Saule cendré ou gris ou à oreillettes ou des chèvres (cf. nom scientifique d'espèce), Vordre (cf. P Fournier).

863 views
2 faves
26 comments
Taken on April 22, 2012