new icn messageflickr-free-ic3d pan white
DSC06127 | by CHAMPARDENNAISAXONAIS
Back to photostream

DSC06127

La gare de Tergnier Ascenseurs de la gare SNCF

 

Enfin ! La gare SNCF de Tergnier va se doter d' ascenseurs de chaque côté du souterrain.

 

Ils permettront aux personnes âgées et à mobilité réduite de rallier facilement les quais.

 

pris en charge par la Région , le conseil général , la ville et Réseau ferré de France (RFF .

 

 

 

 

 

 

 

Ascenseurs de la gare SNCF : fin du calvaire ?

 

 

TERGNIER - Une poche d’eau menace en gare de provoquer un télescopage de grands chantiers aux dépens des usagers handicapés…

 

Les personnes à mobilité réduite devront-elles se résigner en 2012 à éviter la gare SNCF de Tergnier l'après midi ?

C'est en substance la question posée par Éric Gierens, délégué du personnel Escale de l'Etablissement Voyageur de Picardie. Ayant alerté sans succès jusqu'à présent les instances directement concernées par la situation, il a décidé mardi de tirer simultanément le signal d'alarme auprès du président de la SNCF Guillaume Pepy, de Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la cohésion sociale et du conseil régional de Picardie.

« Dans le cadre du service annuel 2012, la direction de l'Etablissement Voyageur de Picardie envisage de supprimer un poste à l'Escale. Cela ne laissera plus en service de soirée qu'un agent pour assurer sur les quais les missions d'expédition des trains, d'accueil et d'information des voyageurs, et le cas échéant d'accompagnement des personnes à mobilité réduite or d'une part, les ascenseurs de quai ne seront pas opérationnels, et d'autre part, Tergnier ne sera plus sous peu dans le cadre du cadencement des circulations qu'une gare d'arrêt ; nous n'aurons donc plus que quelques minutes pour aider l'usager à changer de quai sachant que le passage planchéifié prévu à cet effet est situé à une centaine de mètres de la gare » explique t-il.

 

Une poche sans fond

 

À l'origine de cette situation : un incident qui provoque le télescopage de deux grands chantiers.

Depuis le mois de février, le chantier de modernisation de la gare de Tergnier (lire ci-dessous) bute sur un problème majeur qui reste à ce jour sans solution : l'entreprise chargée d'installer quatre ascenseurs de quai a mis à jour une poche d'eau que le pompage permanent ne permet pas, depuis, de résorber. « Il s'agit bien d'une poche et non d'une source car une source ! » précise Eric Gierens un tantinet dépité. « Normalement, on devrait arriver à la vider mais là, je ne comprends pas : on pompe depuis février et rien n'y fait… » Un agent de quai de passage confirme : « la pompe a une capacité de 35 mètres cube heure mais si elle ne tourne pas pendant une heure, on a dix centimètres d'eau dans le souterrain… »

Bizarre, certes, mais l'entreprise adjudicatrice n'ayant pas vocation à éclairer les bizarreries du sous-sol ternois, elle s'est résolue en juin à voguer vers d'autres chantiers sous des cieux plus cléments.

Et voilà comment quatre excavations béantes garnies d'étais insensibles à l'eau qui leur ronge les pieds jalonnent toujours, dans le sous terrain, le parcours fléché des usagers alors même que le chantier, ouvert en janvier, devrait toucher à son terme.

Problème : considérant l'amélioration de l'accessibilité des quais à attendre de ces travaux lourds, la direction a prévu, elle, d'alléger ses effectifs.

« Avec un train au départ ou au terminus de Tergnier, passe encore ; on prend le temps qu'il faut pour aider une personne handicapée, mais avec l'entrée en vigueur du cadencement, c'est impossible puisque nous n'aurons plus que des trains de passage » martèle Eric Gierens. Il ne met en cause ni le cadencement, ni la stratégie de gestion du personnel de sa direction et encore moins le programme de modernisation des gares ; tout juste attend t-il que l'effectif actuel des agents de l'Escale soit préservé dans l'attente de l'entrée en service des ascenseurs de quai.

 

UNE GARE DU RESEAU ACCES PLUS

Au lendemain de la semaine nationale pour l'emploi des personnes handicapées, les craintes émises par Eric Gierens paraissent d'autant mieux fondées dans le contexte ternois que la gare SNCF est intégrée au réseau des gares labélisées Accès Plus. Entendez par là que la SNCF s'y engage à personnaliser l'accueil et l'accompagnement des personnes handicapées.

« Le service a été créé afin d'apporter sérénité et qualité de voyage depuis la gare de départ jusqu'à la place d'arrivée dans le train et pour assurer une prestation d'assistance dans la gare de correspondance et d'arrivée » explique la SNCF.

Entièrement gratuit, ce service, explique Eric Gierens, « draine en gare de Tergnier des usagers handicapés de l'ensemble du Ternois et du Laférois, sûrs d'y trouver les meilleures conditions d'accès au train. »

Qui plus est, ajoute t-il, « les travaux engagés depuis janvier ont permis d'harmoniser le niveau des quais et des wagons. »

 

 

source www.aisnenouvelle.fr/article/societe/telescopage-de-grand...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin ! La gare SNCF de Tergnier va se doter d' ascenseurs de chaque côté du souterrain.

 

Ils permettront aux personnes âgées et à mobilité réduite de rallier facilement les quais.

 

pris en charge par la Région , le conseil général , la ville et Réseau ferré de France (RFF .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La gare de Tergnier est une gare ferroviaire française des lignes de Creil à Jeumont et d'Amiens à Laon,

située sur le territoire de la commune de Tergnier, dans le département de l'Aisne en région Picardie.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains grandes lignes et des trains régionaux TER Picardie et

TER Nord-Pas-de-Calais.

un dépôt de locomotives avec une remise pouvant recevoir 60 machines et un atelier de réparation.

 

 

 

 

Les quais et voies en direction de Saint-Quentin.

 

 

 

 

Aménagement des gares, réfection des voies par Réseau ferré de France (RFF) Les grands chantiers de 2013 dans l'Aisne

 

 

Remplacement de 17 km de voies, cinq gares réaménagées… Voici un point sur les grands chantiers ferroviaires qui vous attendent dans l'Aisne.

 

«AU total, près de 30 millions d'euros seront investis en 2013 par Réseau ferré de France et ses partenaires en Picardie pour rendre le réseau ferré plus fiable, plus confortable et plus performant », explique en préambule Jean-Yves Dareaud, responsable communication à la direction régionale Nord/Pas-de-Calais Picardie de Réseau ferré de France.

Renouvellement de voies entre Tergnier et Jeumont (Nord)

Ce sera le plus grand chantier de l'Aisne pour l'année 2013. Pas moins de 57 km de voies sont concernés dont 15 km dans l'Aisne (de Tergnier en direction de la frontière avec le département du Nord). « Nous allons procéder au remplacement des traverses et du ballast, ces deux composants étant arrivés en fin de vie », détaille Jean-Yves Dareaud.

« Les travaux se feront de nuit, avec une interruption du trafic ferroviaire. Les trains, notamment de fret, sont détournés sur d'autres itinéraires. »

Des moyens mécanisés lourds seront engagés sur ce chantier, appelés « suite rapide », il s'agit d'un véritable train-usine, comprenant de nombreux wagons. « Il avance en même temps que les travaux. Il n'en existe que trois en France. »

Calendrier de l'opération : entre avril et août 2013 pour un coût global (travaux dans l'Aisne et le Nord) de 50 millions d'euros, intégralement financés par RFF.

La seule inquiétude pour Réseau ferré de France, c'est le comportement dangereux que pourraient adopter certains face aux désagréments inhérents aux travaux d'une telle ampleur : « Durant le temps des travaux, des fermetures de passages à niveau, plus ou moins prolongées, sont à prévoir. »

Une signalétique sera mise en place pour informer les usagers de la route : « Il convient de bien respecter les règles de sécurité et de suivre les déviations qui seront mises en place sur le terrain. »

 

Aurélie BEAUSSART

abeaussart@journal-lunion.fr

 

 

source www.lunion.presse.fr/article/aisne/amenagement-des-gares-...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5,417 views
0 faves
0 comments
Taken on August 1, 2012