Photographier le territoire
Une exposition de restitution des ateliers “Photographie” de la Fabrique 2016-2017.

La Fabrique des écritures présente une exposition des travaux photographiques de doctorants et étudiants de master réalisés au cours de ses ateliers “photographie”.

Menés par Marco Barbon et Franco Zecchin, ces ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie et ses usages dans les sciences sociales, avec l’objectif d’expérimenter la photographie comme instrument de recherche et source de connaissance. En lien avec le séminaire de recherche « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales », ils s'inscrivent dans la formation de l’EHESS à Marseille.

Chaque participante a développé une approche personnelle au terrain, selon sa sensibilité et sa capacité d’observation et de description à travers l’image. L’espace urbain a été visualisé et restitué sous différentes formes narratives : les interactions entre les individus et leur relation à l’environnement, la marchandisation de la rue et les usages de consommation, le partage de l’espace public, entre mobilité et fixité, les formes de marginalité, la vidéosurveillance, la présence animale et végétale.

Les photographes

Rim Affaya
Ages et usages de la Canebière

Marjorie Ruggieri
Passages

Krista Harper
Surveillance

Johanna Locatelli
Réflections : la Canebière et son double

Cecilia Paradiso
Vies d’un espace

Claire Bouillot
Biodivercités

Anne-Laure Romieu
La Canebière marginale, entre traces et regards

L'exposition a été présentée à la Vieille Charité, Marseille, en juin à octobre 2017.

Plus d'infos : lafabriquedesecritures.fr/formation
27 photos · 38 views