Pic de Vallibierna (3067 m)
4 Août 1999 - Versant E

Après une tournée luchonnaise plutôt fructueuse, nous faisons une infidélité aux Pyrénées françaises pour aller loin au sud, par-delà le haut massif de la Maladeta. Il y a là, caché derrière le long chaînon rectiligne du massif, un petit noyau excentré, celui du Pic de Vallibierna. Un "3000" plutôt attachant, car entouré par une myriade de lacs sauvages.

L'accès est facilité par la route menant à l'immense embalse de Llauset. De la retenue il suffit de suivre le tracé passant par l'estany de Botornès. Nous filons même jusqu'au col de Vallibierna, au lieu de prendre à gauche auparavant comme le préconisent les topos. Un parcours de crête, via le Tuc de Cap de Llauset (2796 m), nous amène au pied de la pente terminale, où nous rattrapons l'itinéraire classique. Sans rencontrer de difficultés nous montons par des rocailles jusqu'à la cime. Malheureusement les reliefs sont accrochés par un épais brouillard. Des conditions météo pas idéales pour ce sommet, réputé pour ses magnifiques vues sur le massif de la Maladeta. Ce qui nous a motivé à poursuivre à l'aveuglette est sans doute l'idée de traverser comme des funambules, à califourchon, le fameux Paso del Caballo, une taillante très étroite et exposée, mais plus amusante que difficile, menant à la voisine Tuca de las Culebras (3062 m).
2 photos