Croix Rousse (3571 m)
6 Juillet 2009 - Arête N

Aux confins de la Maurienne se trouvent l'Ouille d'Arbéron et la Croix Rousse, deux cimes voisines destinées aux randonneurs aguerris. Il faut dire qu'une fois passés les prairies d'Avérole et le vallon d'Arnès, l'isolement est garanti. Je rejoins d'abord le col d'Arnès puis le sommet de l'Ouille d'Arbéron (3563 m) auquel j'accède par sa crête sud-ouest. Jolie ambiance et pas âme qui vive, comme prévu. Commence alors un beau parcours d'arête permettant de réaliser l'enchaînement vers la Croix Rousse. La remontée au-dessus du col Martelli nécessite un pied sûr. Ensuite je traverse le glacier suspendu et gagne la cime, dans les nuages malheureusement... Je descends par la voie normale du flanc sud-ouest, heureux d'avoir exploré par le haut ce secteur reculé de la Haute Maurienne. Mais le tracé m'a gardé en haleine pendant des heures, et déjà la nuit tombe. Un bivouac s'impose donc près du sublime glacier du Baounet.

Le lendemain le réveil est rude, plutôt humide. J'ai à peine dormi. Parti à l'origine pour une épopée fabuleuse, je me rends compte que la tâche est un peu ambitieuse : l'enchaînement que j'avais méticuleusement préparé (Ouille d'Arbéron, Croix Rousse, Bessanèse, Grande Ciamarella, Albaron) tombe finalement à l'eau car je suis épuisé et le massif est trop enneigé.
28 photos · 2 views