Pic Soubiron (2815 m)
6 Juillet 2006 - Versant S

Après Cavallers nous voilà désormais sur les rives du gigantesque embalse de Llauset. Nous souhaitons réaliser une petite balade dans le secteur, histoire de recharger les batteries avant d'aller dès le lendemain vers les "grands" de la Maladeta. Un coup d'œil sur la carte et nous nous décidons vite. Ce sera le Pic Soubiron qui, malgré une altitude bien modeste comparée à celle de ses voisins, jouit d'une relative notoriété auprès des pyrénéistes. Allons donc découvrir pourquoi...

Nous empruntons le tracé du GR-11 pour franchir un col et redescendre dans le val d'Anglos, un endroit plutôt accueillant où nous découvrons notre objectif, situé sur l'autre versant. Nous traversons des prairies pour aboutir à la base de son versant sud. Il n'y a plus de sentier, seulement quelques cairns mais qui, disséminés un peu partout, ne sont pas d'une grande utilité. Par des ressauts herbeux, parfois entrecoupés d'affleurements rocheux, nous gagnons la cime étroite du Pic Soubiron. Il se dégage de la zone une impression de champ de ruines. La nature y est inhospitalière et sauvage. Le temps ne semble pas avoir d'emprise sur ces montagnes rocailleuses. Descente tranquille, après un détour par la cime jumelle de la Solana d'Anglos (2810 m), pour boucler cette escapade tranquille.
4 photos