Pic de Campbieil (3173 m)
27 Août 2000 - Versant NE

La route de Cap-de-Long, dont l'existence en marge du parc national est plus que discutable, offre malgré tout aux randonneurs l'avantage d'un accès très élevé, mettant ainsi à portée tous les hauts sommets de la zone Néouvielle-Pic Long. Je compte en profiter pour multiplier les ascensions dans la même journée, et ainsi réaliser une belle razzia de "3000" puisqu'ils restent, dans ce coin, tous à conquérir en ce qui me concerne.

Je démarre un peu en-dessous du terminus de la route afin de me lancer dans le vallon d'Estaragne. Le décor est grandiose. A ma gauche les pics Méchant et de Bugatet. A ma droite l'arête découpée des Alharisses. Au fond mon premier objectif, très vite atteint, est le Pic d'Estaragne (3006 m). Il s'agit de l'un des "3000" les plus faciles des Pyrénées, au même titre que son voisin le Pic de Campbieil, le suivant sur ma liste du jour. Je rejoins sans difficulté ce sommet à l'allure débonnaire mais qui compte parmi les grands. L'après-midi est placé sous le signe de la "moisson" avec les ascensions du Pic Maou (3074 m), du Pic Badet (3160 m), puis du Pic Maubic (3058 m). Le Pic Long, austère seigneur des lieux, sera pour la prochaine fois.
2 photos · 1 view