Puigmal d'Err (2910 m)
9 Août 1997 - Traversée O-N

On a rarement vu, sous nos latitudes, un tas d'éboulis atteindre une telle hauteur. Le Puigmal d'Err, second plus haut pic des Pyrénées-Orientales après le Carlit, est une montagne aux formes lourdes qui n'a rien d'esthétique. C'est un sommet ouvert à tous les vents, moyennement intéressant en terme de randonnée car il s'agit, pour en atteindre la cime, de suivre une longue crête désertique et parsemée d'éboulis. Le parcours offre tout de même de beaux points de vue sur les vallées de Saillagouse et de Nuria. L'ascension se fait généralement par le versant français, au départ de la station d'Err-Puigmal. C'est une promenade de santé. Nous montons tout d'abord au Pic de Duraneu (2539 m) puis suivons les crêtes érodées du massif, en passant par la Tossa del Pas dels Lladres (2662 m), pour rejoindre le point culminant. Au sommet les bandrilles catalanes claquent au vent violent de la Cerdagne. Nous poursuivons sur la ligne frontière pour gravir d'autres cimes : le Petit Puigmal de Sègre (2810 m), le Puigmal de Sègre (2843 m), et nous poussons jusqu'au Pic de Finestrelles (2827 m). Retour sur nos pas et descente par le Puigmal de Llo (2767 m) et le Puig de Coma Dolça (2587 m). Bilan : une grande boucle sympathique sur des flancs dénudés mais où il manque, malgré l'altitude, le piquant de la haute montagne.
10 photos · 3 views