new icn messageflickr-free-ic3d pan white

Rencontre....dédiée à Karim Teffahi ( in Explore #413)

Je l’ai rencontré un après midi nuageux, par hasard. Je voulais photographier un étang où des oiseaux, tout blancs, pullulaient. Lui, il ramenait ses vaches, une dizaine, à sa demeure. Je voulais, c’est à l’imparfait. Dans le présent,lui, il ne tarda pas à m’extirper à mes vœux et désirs. Il me regarda, décela ma faiblesse et mon appétence photographique et se prêta, volontiers à une dizaine de poses. Heureux de voir qu’on s’intéressait, l’espace d’un click, à sa propre personne et non à ses vaches, à ces oiseaux et à de merveilleux paysages. Heureux il était. Je l’étais aussi. Ceci ne m’empêcha pas de lire dans son regard, dans ses regards, à chaque halte, à chaque souffle une longue litanie. Je le photographiais et je ne pouvais m’empêcher, dans ma tête de photographe du dimanche, de traduire son humilité. Au plus profond de moi, j’avais comme l’impression que ce vieux humble et nonchalant m’interpellais, par son regard et de me lancer, comme un message ces quelques mots que je ne fais qu’interpréter :

 

Dis moi, dis,

Toi, avec ton truc à la main,

Tu crois deviner l’univers

Tu erres en vain

Et finalement tu te perds

 

Dis moi toi, dis

Photographe d’occasion

Photographe de l’insipide

A voler l’intimité des gens

Pour remplir ton vide

 

Dis moi, toi, dis

Cliques et ailles a tes sèves

Tu auras mon portrait

Mais jamais mes rêves !

 

3,119 views
43 faves
195 comments
Taken on October 10, 2009