new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Jailhouse Rock | by H - - J
Back to photostream

Jailhouse Rock

Jung and contemporary Jungian analysts believe that in dreams and art, a prison often symbolizes the existential imprisonment of the individual in a lack of meaning.

 

Whatever the overweening negative desire, impulse or fascination that seizes us, it can become a jail, concentration camp or detention centre because it takes away our “freedom” and the more balanced movement towards a sense of wholeness.

 

Even the body as a whole has been viewed over many centuries as a prison in that it keeps us from the totally “spiritual”.

 

But even this belief is in itself a “penitentiary” because it implies that the whole of nature is “wrong”, a “sin” and the Devil when in reality, it supports all of life albeit with dark and light aspects interweaving among every situation and event.

 

As with every symbol, a prison can represent other situations such as the fact the dreamer actually does need to be “confined” and held accountable for “crimes” against his higher self.

 

Such enforced withdrawal from “wider society” through, for example, a depression is meant to raise one’s level of awareness by an imposed need for self-reflection, perhaps by means of insightful therapy resulting in the potential experience of the grace of understanding and self-acceptance.

 

Former Don Jail, Toronto

  

Jung et les analystes jungiens contemporains croient que dans les rêves et l’art, une prison symbolise souvent l’emprisonnement existentielle de l’individu dans un manque de sens.

 

Aucun désir négatif, impulsion ou fascination qui s’empare de nous, il peut devenir une prison ou camp de concentration car il enlève notre « liberté » et le mouvement plus équilibré vers un sentiment de plénitude.

 

Même le corps dans son ensemble a été vu au cours des siècles comme une prison, en ce qu’elle nous empêche de trouver la vie « spirituelle ».

 

Mais même cette croyance est en soi un « pénitencier » parce qu’elle implique que la nature entière est « mauvaise », un « péché » et le diable alors qu’en réalité, la nature prend en charge toute la vie, quoiqu’avec l’obscurité et la lumière désagréablement combinées.

 

Comme avec tous les symboles, une prison peut représenter autres situations comme le fait que le rêveur a besoin d’être « limité » et tenus responsables de « crimes » contre son supérieur soi-même.

 

Cette interruption forcée de société à travers, par exemple, une dépression est destinée pour élever son niveau de conscience d’une nécessité imposée d’auto-réflexion, peut-être par le moyen de thérapie perspicace, ayant pour résultat l’expérience potentielle de la grâce de la compréhension et l’acceptation du Soi.

 

Toronto

 

3,315 views
25 faves
3 comments
Taken circa 1900