new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Le préfet Michel Cacaud | by Michel Le Querrec
Back to group

Le préfet Michel Cacaud

Merci à franavia pour la photo et la bio ci-dessous:

Biographie du Préfet Cacaud parue dans le cahier des Archives Départementales du Calvados N° 27 en 2004

Et

www.flickr.com/photos/mlq/2292899521/

 

Né le 17 novembre 1898 à Vibray dans la Sarthe, Michel Cacaud est nommé préfet du Calvados à la suite de la révocation de son prédécesseur Henry Graux. Licencié en droit, il a déjà une belle carrière derrière lui. Il est engagé volontaire en 1916. Il devient rédacteur au Secrétariat Général de la République à Strasbourg en 1920 et monte rapidement les échelons. En 1924, il est sous-préfet de Wissembourg, puis directeur de cabinet du préfet de la Moselle. Il est nommé ensuite en Indre et Loire et devient un des plus jeunes préfets de France. Sous-préfet de Bellac en 1929, secrétaire général d'Indre-et-Loire en 1933, secrétaire général de la Charente Inférieure en 1934, il est préfet du Gers au début de l'année 1940.

L'homme passe pour un fonctionnaire docile. C'est l'impression que son passage dans le Calvados va laisser. A partir de sa prise de fonction le 16 août 1942, Michel Cacaud se démarque de son prédécesseur. Le préfet se montre un serviteur zélé de Vichy et un administrateur plus souple à une politique de collaboration avec les autorités allemandes. Les rapports avec la Feldkommandantur s'améliorent et Michel Cacaud répond avec plus de bonne volonté à leurs sollicitations, notamment en matière de réquisitions de main-d’œuvre. Il entretient aussi des rapports plus ouverts vis à vis des tenants de la Collaboration et, entre autres, Julien Lenoir, dédaigné et méprisé par Henry Graux. Mais le préfet ne se compromet pas excessivement dans la Collaboration, administrant son département de manière efficace et répondant aux demandes allemandes sans les devancer.

"En récompense de sa sa bravoure et de l'esprit de sacrifice dont il fait preuve sous les bombardements" il est élevé à la première classe de son grade le 19 juin 1944.

Après la libération de Caen, Michel Cacaud est suspendu de ses fonctions le 10 juillet 1944, mis en disponibilité sans traitement et placé en résidence surveillée. Sa nomination à la « 1ère Classe » est annulée et il est mis à la retraite à compter du 1er Juillet 1946 à l'âge de 48 ans. II est remplacé par Pierre Daure, recteur de l'Université de Caen révoqué en décembre 1941 par Vichy.

 

Voir également:

www.calvados.gouv.fr/michel-cacaud-1898-1962-a6551.html

   

2,142 views
0 faves
0 comments
Taken on January 9, 2009