Taille de pierre : étude de marques lapidaires et conservation
Analyser et comprendre les monuments en pierre pour mieux les conserver.

Ce secteur de recherche à l’Ifpo est consacré aux techniques et à l’économie de la construction et de la décoration en pierre ainsi que leurs implications pour la conservation des monuments. Elles sont conduites de manière diachronique et transversale et concernent donc tout le patrimoine en pierre, de la carrière aux constructions, y compris les ouvrages rupestres et les œuvres sculptées. Les spécialistes de la création artistique et architecturale prennent en compte depuis longtemps ces monuments, mais jusqu’ici, leurs aspects techniques et économiques n’ont été qu’effleurés. Il s’agit pourtant, au Proche-Orient peut-être plus qu’ailleurs, d’un secteur majeur de l’étude de l’activité économique antique et traditionnelle qui reste encore très lacunaire et cloisonné. De la part de nos hôtes, la demande est très forte, puisque la conservation de leurs monuments et leur présentation correspondent à une double nécessité: culturelle et économique. Restaurer un monument sans comprendre la démarche de ses constructeurs, ses matériaux, ses techniques et l’économie de sa construction, c’est le dénaturer et accélérer sa destruction. Par ailleurs, l’histoire des techniques et de l’économie fait aussi partie de “l’Histoire” et contribue à une meilleure prise en compte des aspects architecturaux et artistiques en les ouvrant aux perspectives de l’approche anthropologique. Forger des outils méthodologiques pour répondre à ces impératifs tout en transmettant nos connaissances aux jeunes chercheurs est un devoir auquel nous nous consacrons.

Contact : Jean-Claude Bessac.
6 photos · 1,815 views