new icn messageflickr-free-ic3d pan white
Le Minix et son inventeur Christian Hugues | by Alain Bachellier
Back to photostream

Le Minix et son inventeur Christian Hugues

« ailes je ne veux qu’ailes… »

 

Son oncle était mitrailleur de queue sur les bombardiers Lancaster en 1943 puis, la paix retrouvée, affecté sur la base de Bizerte en Tunisie. C’est dans l’air aux parfums de jasmins qu’est née la vocation du petit Christian Hugues. « Emmène-moi à Bizerte voir les Breguet « deux-ponts » et les Super Constellation », suppliait-il son oncle jusqu’à ses 10 ans. Aujourd’hui, à 60, il parcours le monde pour présenter ses inventions dans les salons aéronautiques les plus prestigieux. « j’ai même été invité à Washington par la Nasa où on m’a déballé les plans des futurs avions concurrents de l’A380, moi le Vitriot ! » s’exclame-t-il avec un sourire de fierté accroché aux oreilles. Alors, mytho Christian ? Certainement pas ! Les résultats sont là : son invention, le Minix®©, un système qui s’accroche en bout d’ailes des avions et destiné à éliminer le Vortex et réduire la consommation, a passé tous les tests les plus sérieux et intéresse beaucoup de constructeurs. Une version navale est en cours de mise au point mais le ciel reste la passion numéro un de l’inventeur. Son prototype d’avion baptisé Île-de-France®©, vole sous forme de drone. De conception totalement nouvelle entièrement en carbone avec ailes et propulsion à l’arrière, il est destiné à emporter des passagers. Mais Christian Hugues, n’a rien du professeur Nimbus, un surnom qui lui irait pourtant bien, lui qui rêve sans cesse au-dessus des nuages. Petites lunettes cerclées, verbe haut et volubile, il est intarissable sur toutes ses rencontres improbables, les demandes des plus grandes agences, les prix prestigieux qui lui sont remis à lui, le jeune C.a.p. de mécanique hissé à force de volonté aux formations supérieures. Aujourd’hui enseignant, pilote et chercheur, il consacre tout son temps à l’aéronautique. Cette année, c’est comme exposant que les portes du salon du Bourget lui sont ouvertes ! Une façon de donner de la réalité à l’une de ses devises : « Quand tu as une idée en tête, tu vas jusqu’au bout. »

 

En savoir plus sur le Minix et l'île-de-France

 

3,707 views
1 fave
4 comments
Taken on May 10, 2007